Sport › Autres sports

Ascension du Mont Cameroun: Eric Mbatcha et Yvonne Ngwaya vainqueurs

La compétition a été émaillée de nombreux dysfonctionnements, preuves de l’amateurisme du comité d’organisation

Eric Mbatcha originaire du Nord-ouest et Yvonne Ngwaya du sud-ouest, remportent l’édition 2011 de la course de l’espoir avec respectivement un chrono de 4h29 mn et de 5h33mn. La compétition encore appelée l’ascension du Mont Cameroun s’est disputée samedi, 26 février 2011 à Buéa, dans la région du sud-ouest du Cameroun. A la suite d’Eric Mbatcha, Godlove Gabsibuyn avec 4h36 et Lawal Ibrahim Bobo avec 4h37 sont classés respectivement deuxième et troisième, tandis que chez les femmes, Louisette Ngalim et Patience Timbemp occupent respectivement les mêmes positions avec 5h44mn et 5h55mn. Yvonne Ngwaya quant à elle, signe ainsi un triplé consécutif à la tête de cette course, puisqu’elle a remporté les épreuves de 2009 et de 2010.

Que des couacs !
Cette année, jusqu’à la veille de la compétition, l’incertitude planait toujours sur le déroulement de celle-ci, au vu des nombreux dysfonctionnements et retards accusés dans l’organisation de cette ascension. Retard par exemple dans le déblocage du budget alloué à la compétition. Athanase Oloko, le Secrétaire général adjoint de la fédération camerounaise d’athlétisme dans une interview donnée à moins d’une semaine de la course, indiquait qu’en plus des tests de sélection des athlètes effectués dans les dix régions du pays, tous les autres dispositions liées à l’organisation avaient été prises, « il ne restait plus que le nerf de la guerre, à savoir les moyens financiers ». Il a fallu attendre la veille de la course pour voir les pouvoirs publics se bousculer. A Buéa, nombreux sont les athlètes nationaux comme internationaux, qui ont par exemple reçu leurs primes de participation aux environ de 2h voire 4h du matin de la course, après avoir difficilement avalé un dîner « mal préparé », indique un athlète. A peine couchés, les athlètes ont également été réveillés vers 5h du matin pour se rendre sur le lieu retenu pour le départ de la course, le Molyko stadium, où se déroulait la distribution des t-shirts. Et là encore, « il a fallu se mettre en rang et attendre son tour. Ce qui est fatiguant quand on s’apprête à prendre part à une compétition difficile comme cette course », affirme un coureur. Nonobstant ces couacs, la course de l’espoir a eu lieu tant bien que mal, et au finish, les trois premiers vainqueurs de chaque catégorie une fois la ligne d’arrivée franchie, ont pu se consoler en recevant respectivement comme récompense, les sommes de trois millions, deux millions et un million de F CFA. Les regards sont désormais tournés vers l’édition 2012, dans l’espoir que les athlètes ne sombreront pas dans le désespoir en participant à cette course de l’espoir, en pleine régression.

Image d’illustration (départ de l’ascension du Mont Cameroun)
googles-images.fr)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé