Sport › Autres sports

Ascension du Mont Cameroun 2018 : la ville de Buea est prête

D'après l'organisation de l'ascension du Mont Cameroun, tout est fin prêt à Buea. ©Droits réservés

Les populations de la capitale régionale du Sud-Ouest se réjouissent déjà de l’euphorie de l’édition 2018 de la compétition prévue le samedi 17 février.

La course, qui aura lieu demain, samedi 17 février 2018, réunira des athlètes camerounais et d’autres nationalités. A quelques heures du départ de la course, le président régional de la Fédération d’athlétisme pour le Sud-Ouest a déclaré à la presse que la ville de Buea n’attend que la journée de demain pour accueillir la compétition. « Nous sommes plus que prêts à accueillir l’événement de demain. La plupart des choses sont en place et toutes les dispositions ont été prises pour compenser les choses restantes. Mais comme je l’ai dit, nous sommes prêts à accueillir les athlètes locaux et internationaux à cet événement historique », a affirmé Andrew Eteki.

Lors d’une récente réunion présidée par le secrétaire général des services du gouverneur du Sud-Ouest, Lawrence Nwafua, les divers comités ont été invités à prendre leur travail au sérieux et à faire en sorte que l’événement reçoive la grandeur qu’il mérite.

Cependant, malgré la disposition prise par les responsables de l’organisation de la 23ème édition de la course, la compétition aura lieu cette année sans certains athlètes emblématiques qui ont défié le Char des dieux au fil des ans. Parmi les athlètes emblématiques qui seront absents cette année, Eric Mbatcha. Le vainqueur de la course en 2011 et 2014 ne participera pas à l’événement de cette année pour des raisons personnelles.

Godlove Gabsibuin est un autre athlète qui ne sera pas présent cette année. Le triple champion 2012, 2013 et 2015, a été mis à l’écart par une blessure au genou. En outre, Simplice Ndungueh, vainqueur de la course en 2016, ne participera pas à la course de cette année. Samuel Essombe, fils de la légendaire reine de la montagne, Sarah Liengu Etonge, ne bravera pas non plus le Mont Cameroun.

Pendant ce temps, la population attend avec impatience Mike Short, un britannique, qui a remporté la course d’espoir du Mont Cameroun en 1984 et 1985 pour honorer l’événement.

Cette année, 485 athlètes de 11 pays dont le Cameroun vont défier le Char des dieux.

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut