Sport › Football

Assemblée générale extraordinaire de la Fecafoot le 2 juin à Yaoundé

Une assemblée générale extraordinaire de la Fédération camerounaise de football va se tenir le 2 juin à Yaoundé, selon un communiqué du président du comité de normalisation de cette institution

Une assemblée générale extraordinaire de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) va se tenir le 2 juin à Yaoundé, selon un communiqué du président du comité de normalisation de cette institution, Joseph Owona.

Selon le communiqué, l’ordre du jour portera sur l’examen et adoption éventuelle du projet de Statuts de la Fecafoot, l’examen et adoption éventuelle du projet de code électoral de la Fecafoot, l’examen et adoption éventuelle du projet de modification de l’article 4 du statut spécial des ligues régionale, départementales et d’arrondissement ainsi que l’examen de la situation des organes exécutifs des ligues régionales et départementales.

Le 15 mai dernier, la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun avait annulé les décisions prises par Joseph Owona, président du comité de normalisation, de remplacer les organes exécutifs des ligues décentralisées issus du processus électoral de 2009, par des comités de normalisation régionaux et départementaux. Ce qui avait créé une confusion générale pour le contrôle des ligues décentralisées.

« La Fédération Camerounaise de Football a l’honneur d’informer le public national que la dernière sentence du 15 Mai 2015 de la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage (CCA) du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun (CNOSC) annulant les décisions nommant les comités de normalisation dans les ligues régionales et départementales ne lui a pas encore été notifiée. La FECAFOOT se réserve le droit de s’opposer par toutes les voies de droit à cette sentence, une fois qu’elle lui sera notifiée et de poursuivre tout fauteur de trouble non muni d’une décision exécutoire devenue définitive. En attendant, les comités de normalisation sont invités à continuer à exercer leurs activités conformément aux décisions portant leur nomination », a réagi Joseph Owona, dans un communiqué publié jeudi, 21 mai.


Droits réservés)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut