Politique › Institutionnel

Assemblée nationale au Cameroun: Les députés planchent sur la question de la crise économique

C’est l’un des sujets phares abordés au cours de la première journée de la session parlementaire de juin

Les députés réunis en conclave depuis hier au palais des Verres de Ngoa-Ekelle pour la session de juin ont abordé plusieurs sujets importants qui touchent le Cameroun. En bonne place, le sujet sue la crise économique mondiale qui n’épargne pas le Cameroun. Pour cette session de juin, les 180 députés que compte l’assemblée nationale camerounaise veulent trouver des solutions devant permettre au Cameroun de faire face à cette crise qui a débuté aux Etats-Unis l’année dernière et qui est devenu mondiale.

Pour cela, le président de l’Assemblée nationale Cavaye Yéguié Djibril dans son propos, au cours de cette rentrée parlement de juin, a invité ses collègues à proposer des solutions de nature à mieux répondre aux situations susceptibles d’être exploitées par ceux-là mêmes qui seraient, face aux difficultés de la vie quotidienne, tentés par la . des sirènes de la division et de la déstabilisation. Comme le dit le président de l’assemblée nationale, la crise se fait déjà ressentir sur l’économie camerounaise. Et elle pourra être un facteur de déstabilisation dans un environnement d’aggravation de la pauvreté et de la misère. D’après le communiqué du conseil du cabinet du cabinet rendu public le 28 mai 2009, l’incidence budgétaire pourrait avoisiner une moins value de 160 milliards de Fcfa par rapport aux prévisions de la loi de finances pour l’exercice 2009. Raison pour laquelle il faut faire vite et combattre cette crise.

Cette deuxième session parlementaire pour le compte de l’année législative en cours a vu la participation du premier président de la Cour suprême, Alexis Dipanda Mouelle et du procureur général près ladite institution, Martin Rissouck à Moulong qui prenaient part pour la première fois aux travaux de l’assemblée nationale.
La suite des travaux qui reste inconnue après la première journée prévoit tout au moins les questions orales dont le règlement intérieur prévoit qu’elles aient lieu les vendredis.


www.rtbf.be)/n
À LA UNE
Retour en haut