Dossiers › Focus

Assurance maladie pour le gouvernement: Tout pour les «grands» et leurs familles

La police d’assurance santé pour les membres du gouvernement camerounais est jugée discriminatoire

Après que le ministre de la Santé publique a apporté une solution au problème de prise en charge médicale des membres du gouvernement, assimilés et leurs familles, des voix au sein de la communauté nationale s’élèvent pour lui demander de faire accélérer le dossier de l’instauration de l’assurance maladie pour tous, toujours annoncée et jamais mis en pratique à la Cnps. Car il est certain que, suite à un autre décret, ces membres du gouvernement pourraient se retrouver ex-ministres, et donc de nouveau sans couverture médicale.

La souscription de cette police d’assurance est pour plusieurs fonctionnaires et autres Camerounais qui ont lu le communiqué, un acte d’inégalité. Car, soit chaque département ministériel devrait prendre une police d’assurance pour tout son personnel, soit le gouvernement devrait mettre effectivement en place l’assurance maladie universelle annoncée et toujours attendue depuis des décennies au Cameroun.

En plus, dans la pratique, les «grands» de la République ne rencontrent en général, aucune difficulté de prise en charge médicale. Grassement payés, ils ne rencontraient jusque-là aucun véritable problème pour se faire évacuer, aux frais du contribuable.

En moins de 48 h, les frais d’évacuation sanitaire leur sont payés au trésor, alors que le fonctionnaire ordinaire doit attendre plusieurs semaines, quand il n’est pas obligé de s’endetter pour pré-financer son évacuation, pendant que le dossier suit son cours! La dernière grève des personnels des hôpitaux portait justement sur la réclamation d’une police d’assurance maladie pour eux et leurs familles.

Pour le Pr Claude Abé, enseignant à l’université catholique d’Afrique centrale de Yaoundé, cet acte du ministre de la Santé est une provocation; il est indécent, abject et met même à mal l’unité nationale tant vantée, car ce sont des Camerounais déjà bien pauvres qui vont encore devoir supporter les frais de prise en charge sanitaire des personnalités prédatrices et riches ainsi que leur famille.

Un acte discriminatoire du même type est apparu dans un autre marché du Minmap en date du 07 mai dernier pour le lot responsabilité civile du chef de famille pour le compte de Camtel fort de 3000 salariés pour 23 milliard Fcfa de salaire/an; où «l’extension de la garantie responsabilité civile chef de famille sollicitée concerne deux familles: la famille du directeur général et la famille du directeur général adjoint».

Article lié:
Cameroun: Contractualisation d’une assurance maladie pour les membres du gouvernement
Pr. Claude Abé: «C’est une provocation de trop du gouvernement»

Le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, à l’initiative de l’assurance maladie pour les membres du gouvernement camerounais
spm.gov.cm)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé