Personnalités › Success Story

Astronomie : Reine NTONE, la nouvelle ingénieure camerounaise de la NASA

Reine Dominique Ntone Siké

La fille de l’ancien délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala marque l’histoire grâce à sa contribution à la conception du satellite de 50.000 Dollards US.

La jeune camerounaise a participé  au lancement d’une navette spatiale, qui aujourd’hui est un véritable accomplissement dans sa carrière. « Je suis reconnaissante pour cette opportunité et extrêmement heureuse de l’avoir vu terminé avec succès », a-t-elle écrit sur son compte Facebook.

Le médias britannique BBC lui consacre un reportage fort de son statut de plus jeune membre du projet. Reine Dominique Ntone Siké se montre fière de représenter le Cameroun. Elle se réjouit d’avoir envoyé son ADN dans l’espace,  car ayant été la dernière personne à toucher le satellite avant son décollage.

L’ingénierie des systèmes vient d’intégrer la National Aeronautics and Space Administration, plus connue sous l’acronyme NASA.  L’agence gouvernementale qui est responsable de la majeure partie du programme spatial civil des États-Unis.

Reine Dominique Ntone Siké, originaire de la région du Littoral a quitté le Cameroun dans le début des années 2000. Après son passage au lycée Dominique Savio, elle intègre le lycée Frédéric Ozanam à Lille (France). Elle rejoint ensuite en 2016 l’université d’Evry-Val,  où elle se consacre à l’ingénierie des systèmes.

C’est une vraie passion qu’elle développe pour la mécanique, l’ingénierie et toutes ses filières où on ne retrouve peu de femmes. Mais elle tient bon et s’envole pour les Etats-Unis. Reine Dominique commence à réaliser son rêve en intégrant la filière ingénierie aérospatiale, et obtiendra son dernier diplôme en 2018. C’est étant donc encore étudiante qu’elle se retrouve à la NASA.

La fille de Fritz Ntone Ntone, ancien Délégué du gouvernement de la ville de Douala adore voyager. Ce qui lui a notamment permit de parcourir plusieurs pays comme l’Argentine et la Bolivie. En 2019, elle s’est mariée et est devenue Madame Johansen.

Madame Johansen Ntone est donc  la deuxième camerounaise qui intègre la Nasa après un certain Dr. Ernest SIMO, premier africain à être admis à un programme américain d’astronaute de la NASA.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé