Sport › Autres sports

Athlétisme/J.0 Londres 2012: Pas de Françoise Mbango sur les pistes

En l’absence de l’athlète qui représentait une réelle chance de médaille, le Cameroun entend tout de même glaner des métaux en Angleterre

Le Cameroun pourra-t-il glaner les médailles aux prochains jeux olympiques prévus à Londres en 2012 ? Difficile de répondre à cette question qui peut sembler banale, mais qui mérite une attention particulière, au fur et à mesure que la compétition approche. En effet, si les athlètes de plusieurs pays engagés peaufinent leur préparation depuis la fin des précédents jeux olympiques qui s’étaient déroulés à Pékin en Chine en 2008 via notamment les différents meetings internationaux, ce n’est nullement le cas pour ceux du pays de Françoise Mbango. D’ailleurs, la double médaillée olympique qui a toujours représenté une grande chance pour le Cameroun, n’effectuera plus une compétition sous les couleurs nationales, puisqu’elle a finalement décidé de prendre la nationalité française. Une situation qui ne surprend au fond personne, au vu de l’absence des meilleures conditions de préparation que méritait une athlète de son rang, et dont les médailles glanées ne constituaient que le résultat de ses efforts à la limite personnels au vu de sa passion dévorante pour l’athlétisme, dont le triple saut est sa discipline de prédilection.

Plus de 400 millions pour la préparation du Cameroun
Pour tenter de palier à l’absence de Françoise Mbango, les dirigeants de sport ont récemment annoncé plusieurs mesures relatives à la préparation des athlètes camerounais, dans l’optique de récolter des médailles à Londres. Dans une convention signée entre le ministère des sports et le comité national olympique et sportif du Cameroun, 411 millions de F CFA seront débloqués pour la préparation des athlètes qui seront retenus pour les jeux olympiques 2012. Plus de 60 athlètes qui représenteront le Cameroun dans au moins huit disciplines, auront alors une préparation qui s’étalera sur 18 mois, dont un stage en Angleterre. Reste à voir, si non seulement les paroles se matérialiseront en actes, et si les représentants réussiront à décrocher des médailles, quand on sait que Françoise Mbango constituait une réelle chance d’acquérir les précieux métaux sur les pistes. A Londres, Hugo Mamba et les autres athlètes, devront mouiller le maillot pour réussir à faire hisser le drapeau national au dessus du sol anglais.

La championne olympique du Cameroun est devenue française. Quelle chance pour le Cameroun en 2012 à Londres?
journal du Cameroun)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé