Politique › Institutionnel

Attentat-suicide: une dizaine de morts à l’Extrême-Nord

Treize morts et un blessé ont été enregistrés mercredi matin dans une mosquée de la localité camerounaise de Kouyape lors d’une attaque de la secte islamiste Boko Haram

Treize morts et un blessé ont été enregistrés mercredi matin, 13 janvier 2016, dans une mosquée de la localité camerounaise de Kouyape (Extrême-Nord), à l’issue d’un attentat-suicide attribué à la secte islamiste Boko Haram, apprend-t-on de sources sécuritaires.

Bien que les circonstances de cet acte terroriste n’aient pas encore été élucidées, les mêmes sources ont précisé que le kamikaze a fait exploser sa charge au moment où les fidèles musulmans étaient réunis pour la prière.

L’arrondissement de Kolofata, où cet autre attentat est ainsi enregistré, semble devenu une cible de choix de Boko Haram depuis quelques semaines.

Lundi dernier, un autre kamikaze, mort sur le champ, a fait exploser sa charge alors que, surpris par des paysans, il essayait de s’infiltrer dans le village Tolkomari.

Le même jour, et à quelques encablures de là, ce sont quatre membres présumés du mouvement jihadiste, présentés comme de ravitailleurs de la secte, qui ont été interpellés dans le camp de réfugiés de Minawao qui abrite aujourd’hui quelque 60.000 ressortissants nigérians.


Droits réservés)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut