› Eco et Business

Au Cameroun, Boko Haram plombe l’économie à Maroua

La ville était jadis prospère grâce au commerce transfrontalier d’oignons, de riz, de maïs et de bétail, mais du fait de la peur du terrorisme vendeur et clients restent chez eux les jours de marché

Les attaques répétées de Boko Haram continuent de plomber l’économie de la région de l’Extrême-Nord du Cameroun.

Pendant des années, Maroua, capitale de la région, a été prospère grâce au commerce transfrontalier d’oignons, du riz, du maïs, du bétail et d’autres produits agricoles avec le Nigeria voisin.

La ruée des commerçants et des clients qui caractérisait la ville les jours de marché transfrontalier ne sont plus qu’un lointain souvenir depuis que la secte islamiste a commencé à opérer dans cette partie du Cameroun.

Bien que les activités du marché aient repris, vendeurs et acheteurs ne se bousculent pas pour autant.

« Tout cela c’est à cause Boko Haram et de ses attaques qui ont paralysé le commerce et les transports. Maintenant, les gens ont peur de venir au marché par crainte des attentats », s’est indigné Ahmadou Badika, un habitant de la ville.

L’armée camerounaise utilise Maroua comme base dans la lutte contre Boko Haram. La sécurité y est élevée avec des patrouilles fréquentes. Beaucoup espèrent que ce renforcement contribue à rétablir la confiance dans l’économie de la région.

 » L’activité économique reprend lentement, mais les choses sont encore chères et beaucoup de gens ne peuvent pas les payer. Mais Dieu merci, les choses se redressent à nouveau peu à peu, et quand vous marchez autour, vous pouvez voir que la marchandise est en augmentation », Mohaman Banoussa, un fonctionnaire du ministère du commerce à Maroua.

Depuis le début de sa sanglante campagne dans la région, Boko Haram a causé la mort de milliers de personnes au Nigeria, Cameroun, Niger et Tcahd.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé