Société › Société

Autoroute Douala-Yaoundé: Annonce des premières indemnisations

Une mission conduite par le gouverneur de la région du centre a marqué le coup d’envoi de la procédure de recensement des biens

Moïse Eyene Nlom gouverneur de la région du centre qui abrite la ville de Yaoundé Cameroun a effectué mardi 28 mai 2013 une descente sur le terrain avec des équipes de recensement en vue de débuter l’évaluation des indemnisations qu’il y aura à faire sur les premiers kilomètres de la future autoroute qui reliera la Capitale camerounaise et Douala sa principale ville économique. Nous sommes venus vous rassurer qu’avant le début effectif des travaux de l’autoroute vous serez indemnisés, a-t-il fait savoir aux populations venus l’écouter. Trois départements sont concernés par ces premiers kilomètres de l’ouvrage. Le Mfoundi, la Lekié et la Mefou Akono, où les équipes de recensement passeront une vingtaine de jours pour échanger avec les populations. Paternel, le gouverneur a revêtu la cape d’un conseiller pour les populations dans l’utilisation de l’argent qui leur sera reversé. Les indemnités que vous percevrez ne devront pas disparaitre. Il faut profiter de cet argent pour améliorer votre cadre de vie a indiqué le gouverneur qui a aussi fait savoir que les populations devaient être les gardiennes du projet, en apportant toute la collaboration nécessaire à l’entreprise chinoise. Dans son édition du mercredi, le quotidien national bilingue Cameroon Tribune a fait savoir que des premières indemnisations de l’ordre de 231 millions de FCFA avaient été effectuées sur le site d’occupation du campement de l’entreprise en charge de la construction de l’ouvrage.

De nombreux observateurs restent interrogateur sur l’opportunité de l’évaluation du niveau des indemnisations alors que le projet débute déjà et confirme le scepticisme de ceux qui avait critiqué un marché attribué à la va vite aux chinois. En général, quel que soit le choix du financement, tout financement doit être précédé par des études qui permettent une estimation fiable et optimisée du coût total du projet. Une opération complexe et de grande envergure comme la construction d’une autoroute suppose en effet une préparation adéquate sur les aspects techniques, juridiques et financiers, indispensables pour son succès, expliquait le 12 juillet 2012 une note de l’UE au Cameroun. Le ministre Amba Salla en charge des travaux publics a fait savoir que le début de la première phase aura lieu avant la fin de l’étude globale du projet. L’avantage c’est que l’étude porte sur l’autoroute et dès que celle portant sur la première phase sera terminée, nous pourrons démarrer les travaux. Une procédure que beaucoup d’expert trouvait pour le moins originale. Au-delà de la médiatisation liée au lancement prochain du chantier, le gouvernement n’a pas expliqué les critères d’indemnisation, dans un pays une bonne partie du territoire situé en one de forêts sont des domaines publics, sous la garde de l’Etat et donc ne devrait pas donner lieu des expropriations.

Autoroute Douala-Yaoundé, annonce des premières indemnisations
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut