Société › Société

Bafang: Vacances utiles avec une ONG hollandaise

La fondation Bafang Kids Steun de l’ex-handballleur camerounais aujourd’hui installé aux Pays Bas organise chaque année des activités de vacances à Bafang

Depuis plusieurs années déjà, la fondation Bafang Kids Steun (BKS) créée par le camerounais Léopold Foussom, ex-handballeur aujourd’hui entraîneur d’une équipe de handball féminine aux Pays-Bas en partenariat avec l’Association Jeunesse Avenir (AJA) de Bafang, ont décidé de venir au secours de la jeunesse du Haut-Nkam. Ceci suite au constat selon lequel les écoles primaires tant publiques que privées n’ont presque pas de cadres d’éducation physique et sportive d’une part et que par ailleurs du matériel didactique nécessaire pour la formation sportive des jeunes est quasi inexistant. Cette année, le programme Bafang Sport Loisir Vacances, comprenait quelques innovations notamment le secourisme, le dessin d’art, la peinture sur tableau et les soins esthétiques. Les enfants, répartis en différents ateliers, se retrouvaient d’abord dans la matinée au centre AJA pour prendre les cours d’informatique, avant de continuer dans l’après midi, au collège Saint-Paul pour la partie sportive. Cela a été plus qu’un succès, surtout grâce à la grande implication des parents qui sont venus en masse confier les enfants pour ce programme des vacances.

Le 03 Août dernier, les bénévoles de l’AJA ont, pour la fin du programme BSLV, tenu un bilan complet de l’évolution du partenariat avec BKS depuis des années et ont noté une courbe ascendante et encourageante. l’Association Jeunesse Avenir est très active dans la ville. Elle a commencé par mettre sur pied un centre informatique où tous les élèves peuvent travailler, deux bibliothèques ont été également ouvertes dans deux écoles primaires à savoir l’école catholique Saint Thaddée de Ndokovi et l’école bilingue Sainte Marie. Ceci permet aux bénéficiaires sus-cités de pouvoir étudier et faire des recherches dans divers domaines, chose qui accroît considérablement leurs connaissances. La première banque du livre a vu le jour en 2007 et depuis lors, les parents désireux peuvent acquérir des livres chaque année pour leurs enfants à des coûts bas. Cette initiative permet à tous les enfants inscrits d’avoir tout au long de l’année scolaire tous les livres au programme et pouvoir réaliser sans problèmes tous les devoirs à la maison. Le centre AJA dispose aussi en son sein d’une grande réserve en matériels sportifs et ludiques que les établissements de la ville tant primaires que secondaires viennent emprunter pour leurs activités respectives. Les écoles partenaires c’est-à-dire celles qui ont passé un accord qui permet aux éducateurs d’AJA d’y venir dispenser les leçons, reçoivent en début de chaque année scolaire un paquet minimum leur permettant de gérer les problèmes didactiques.

Un autre volet de leurs différents axes de charité appelé sponsoring plan permet à 50 élèves méritants de bénéficier chaque année et ce depuis 2006, date de création de l’AJA, des frais de scolarité, des uniformes scolaires, des livres et cahiers, cartables, sans oublier la tenue de sport. Une école gratuite pour handicapés moteurs a vu le jour en 2010 grâce a l’appui de Madame Marjolaine qui est une volontaire de la fondation Bafang Kids Steun. Sous la conduite des experts en éducation physique et sportive venus spécialement des Pays-Bas, tous les cadres d’EPS du Haut-Nkam ont été recyclés en 2009. Un groupe d’anciens sportifs a été formé afin d’exercer avec l’AJA dans les écoles primaires. Ces moniteurs dispensent depuis 2010 dans les écoles primaires de la ville de Bafang et organisent des journées sportives pour l’épanouissement des jeunes.

En Mai 2012, s’étaient déroulées dans l’enceinte du collège bilingue Saint-Paul, de grandioses olympiades qui ont concerné les établissements scolaires primaires en association avec la fondation AJA. Les enfants ont concouru dans plusieurs disciplines sportives devant des experts venus du Pays-Bas totalement séduits. Depuis son siège sis au carrefour Mbouga, les 20 moniteurs sportifs bénévoles de cette association à but non lucratif sillonnent le département de jour en jour pour permettre aux écoliers de pouvoir exercer une activité physique. En dehors de ces activités éducatives et sportives, son centre de sport a déjà permis aux jeunes talents du Haut-Nkam de se faire un nom non seulement au Cameroun mais aussi au-delà de nos frontières. Dans ses projets futurs, la fondation Bafang Kids Steun compte mettre sur pied le projet BKS coaching and financiering pour le financement des micro projets des jeunes du département en particulier et de la région de l’Ouest en général.

Quelques activités de la Bafang Kids Steun durant ces vacances 2012
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé