Politique › Sécurité

Bakassi : un bateau du Bir chavire, 34 militaires portés disparus (Cameroun)

© Droits réservés

Les faits sont survenus le dimanche 16 juillet vers 6h du matin. Les recherches se poursuivent.

Un bateau du Bataillon d’intervention rapide (Bir) a chaviré ce 16 juillet 2017, peu avant 6h du matin. Sortant de Douala, le navire se rendait à Bakassi (région du Sud-Ouest) et transportait des militaires, ainsi que du matériel.

37 militaires, dont le lieutenant-colonel Moussa (qui venait d’être nommé commandant en second du BIR delta à Bakassi, se sont retrouvés dans l’eau. Selon le communiqué du ministère de la Défense, trois d’entre eux ont été sauvés. Les autres sont portés disparus pour le moment. Les causes du drame restent à élucider. Pour l’heure, les recherches se poursuivent depuis ce matin pour retrouver les autres militaires qui se trouvaient à bord du navire ayant chaviré.


Pour ce qui est du matériel, il est difficile d’établir un bilan des pertes. Mais, Journalducameroun.com a appris que 05 camions ont été perdus dans le naufrage.

Bakassi est l’extension de la péninsule de Calabar dans le golfe de Guinée. Ce territoire de 1 000 km² situé à la frontière entre le Nigeria et le Cameroun a fait l’objet d’un sérieux contentieux entre les deux pays. Le 14 août 2017, cela fera quatre ans que le Cameroun a pris la pleine possession de la péninsule, proche du delta du Niger. Celle-ci est restée sous administration transitoire dès l’accord du 14 août 2008, par lequel le Nigeria avait formellement remis le territoire aux autorités camerounaises, après quinze ans de conflits frontaliers.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut