› Société

Bamenda : « les routes ont manqué d’entretien pendant 4 ans » [maire]

Depuis prés de deux semaines, le maire de la ville de Bamenda a lancé une campagne de propreté et d’assainissement de la cité qu’il dirige.

Cette campagne qui va impliquer toutes les communes de la ville a commencé par l’arrondissement de Bamenda 1er. Les 32 chefs de quartiers de cet arrondissement ont été appelés à mobiliser leur population pour des journées de propreté.

Cela consiste à désherber le long des artères, à boucher les nids de poules sur la chaussée des routes. « Les routes ont manqué d’entretien pendant 4 ans. L’état des routes est inacceptable », a déploré Paul Achobong maire Bamenda.

Cette opération, précise-t-il nécessite le concours de toute la population, car ajoute-t-il «  les chefs de quartier ont aussi des voitures des motos. Il faut que tout ceux qui utilisent la route participent à garantir, et a sauvegarder la vie de la route ». De plus, l’entretien de la cité participe de la sécurité, dans une ville confrontée aux violences liées à la crise anglophone.

Après l’arrondissement de Bamenda 1er, une autre municipalité va prendre le relais pour la suite de l’opération « ville propre ».


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé