Culture › Mode

Bamenda Rocks, le rendez-vous gagné de Kirette couture

Le temps d’une soirée, Bamenda s’est faite capitale de la mode camerounaise

Ils étaient nombreux, amoureux de la mode, vacanciers de retour au pays et journalistes à avoir convergé vers la vallée du Nord Ouest afin de vivre le Bamenda Rocks. Cette 2e édition a eu lieu à l’Ayaba hôtel. Le tandem de Kirette couture ( Kibonen Nfi et Anrette Ngafor) qui organisait ce défilé a voulu mettre les petits plats dans les grands.

Le défilé a été précédé d’une dégustation de vin et une exposition de quelques artisans de la région. Rodrigue Tchatcho de Douala, Tia-Mac Ren de Buéa, Nuvi Design de bamenda, Syl Anim du Nigéria, Touch of Dilisious de Bamenda se sont succédés pour montrer leur savoir-faire aux invités. Coté musique, Excel a enflammé le public, BAAM, Landry Njapa étaient tous très bon dans leur registre et Valséro dont le rap en français bien que très engagé n’est pas bien passé, certainement à cause de la langue.

Le duo Kirette couture (à gauche Kibonen Nfi et à droite Anrette Ngafor)
Francis Kameni)/n

Le concept c’est d’ouvrir Bamenda: valoriser les talents locaux en matière de stylisme, donner l’occasion aux jeunes de la zone de participer pour la première fois à un vrai défilé de modèle, dans les conditions professionnelles, ça concerne aussi bien les créateurs (mode) que les mannequins (soutenus par une équipe de mannequins habitués arrivés de Douala) que les artistes de musique qui ont performé entre deux passages de modèle.

Modèle de Nuvi Design. C’est la révélation de Bamenda Rocks II
Francis Kameni)/n

Kirette couture s’installe progressivement au Cameroun. Les modèles catuels cont montés à Douala et brodés à Bamenda où est installé Anrette Ngafor. Leur mission, valoriser le travail d’artisan, valeur sûre de la région du nord Ouest et pourtant pas très connu. Elles veulent montrer une autre facette de la haute couture associée au Toghou, ce travail artisanal de broderie. Elles espèrent ainsi convaincre les parents réticents de ce que la couture peut être une activité rentable et chic.

Modèle de Kirette Couture inspiré du Toghu, costume traditionnel du Nord-Ouest
Francis Kameni)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé