› Non classé

Banque : les administrateurs et Directeurs Généraux d’UBA Afrique Francophone formés à Douala

Ces responsables des différentes filiales d’Union Bank for Africa (UBA) ont subi du 23 au 24 février 2018 à Douala, une formation spéciale sur la gouvernance bancaire.

Des managers venus des représentations UBA d’Afrique francophone ont été réunis dans la capitale économique camerounaise les 23 et 24 février, pour une « formation spéciale » basée sur « la gouvernance ». Selon Maroufatou Adjibi épouse  Zoumara, administratrice UBA Benin, « cette formation stratégique s’inscrit dans la poursuite des engagements de la banque à promouvoir la bonne gouvernance à travers le renforcement des capacités et le partage des connaissances« .

En somme, 11 pays ont été représentés. Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, du Tchad, du Congo Brazzaville, de la République démocratique du Congo, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, du Sénégal, de l’Angola et du Mozambique.

Plusieurs modules délivrés par des experts consultants d’Ernst & Young ont fait l’objet d’une attention particulière. Il s’agit notamment de l’amélioration de la qualité de la gouvernance dans les filiales du groupe, la gestion des risques, le renforcement et l’application des règles contre les crises.

Pour Emeke Iweriebor, Directeur régional Afrique francophone d’UBA, cette formation apparaît comme « une exigence indispensable pour le monde moderne de la banque et de la finance« . « il faut protéger les déposants et avoir des banques solides et stables qui soutiennent les économies des différents pays. UBA s’inscrit dans cette logique incontournable« , ajoute-t-il.

Le groupe UBA, à travers son réseau constitué de 20 pays africains, de ses filiales à Londres, Paris et New York, introduit par cette formation, les innovations voulues par le Groupe. En rappel UBA group, c’est près de 11.000.000 de clients à travers le monde, 632 bureaux d’affaires, 1750 guichets automatiques et environ 13.500 points de vente répartie au sein d’une plateforme bancaire mobile et en ligne

La formation de Douala s’est achevée par une soirée de gala qui a vu la participation d’artistes nationaux tels que Charlotte Dipanda.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut