› Eco et Business

Banques: Le Fogadac s’approvisionne progressivement

«Des dizaines de milliards» déjà injectés dans ce mécanisme de la Cobac qui vise à rembourser les épargnants en cas de faillite d’un établissement bancaire en Afrique centrale

Selon une information rapportée ce mardi par le quotidien Cameroon Tribune, le Fonds de garantie des dépôts en Afrique centrale (Fogadac) serait déjà pourvu à hauteur de plusieurs «dizaines de milliards de F CFA». Le Fogadac est un mécanisme mis en place en février 2011 par la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) avec pour principaux objectifs : «d’indemniser les épargnants d’un établissement de crédit en cas d’indisponibilité de leurs dépôts ou de tous les autres fonds remboursables ; d’apporter son concours à un établissement de crédit dont la situation laisse craindre dans les brefs délais une indisponibilité totale ou partielle des avoirs des déposants. »

Les membres du comité de direction de ce fonds, présidé par le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), se sont réunis vendredi dernier, 19 septembre 2014, à Libreville pour «adopter des stratégies relatives à son bon fonctionnement», indique Cameroon Tribune. «Avec la contribution des banques et le travail qui va être réalisé par le secrétariat permanent, nous sommes en train de constituer un magot susceptible de répondre à d’éventuelles faillites», explique le gouverneur de la BEAC, Lucas Abaga Nchama.

Avant la mise en place du Fogadac, le remboursement des épargnants, en cas de faillite bancaire, était prise en charge par les Etats. La Cobac, à travers ce mécanisme, voudrait voir les dépôts augmenter dans les banques du fait de l’assurance donnée aux épargnants. Les établissements bancaires devraient dans cette vision accorder plus de crédits.


rts.ch)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé