› International

Barack Obama au Sénégal: Une première étape chargée

Depuis mercredi 26 juin au soir, Barack Obama président américain est sur le sol sénégalais en compagnie de sa famille

Première étape de sa tournée africaine, le Sénégal où Barack Obama a eu une journée assez chargée. Le président américain a commencé par rencontré hier jeudi matin son homologue sénégalais Macky Sall. Les deux chefs d’état ont donné une conférence de presse au cours de laquelle ils n’ont pas manqué de réaffirmer leur respect à l’endroit de Nelson Mandela toujours hospitalisé. Puis le président américain a participé à une séance de travail dans la salle d’audience de la cours suprême, avec dix autres présidents de Cour suprême de pays africains anglophones tels que le Botswana, le Ghana, le Kenya, le Malawi, l’ Ouganda et la Zambie. Il y avait aussi les francophones tels que le Sénégal, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Gabon et le Niger. Les entretiens ont porté notamment sur les fondamentaux de la démocratie: l’Etat de droit, l’indépendance de la justice et de la séparation des pouvoirs. Entre le pouvoir exécutif de celui qui gouverne, le pouvoir législatif de celui qui fait les lois, et enfin le pouvoir judiciaire. C’étais en fait l’occasion pour Barack Obama d’insister sur le message qu’il avait délivré en 2009 au Ghana: «L’Afrique a besoin d’institutions fortes plutôt que d’hommes forts».

Barack Obama a aussi visité à la Maison des esclaves de l’île de Gorée. Labàs il a rencontré les leaders de la société civile sénégalaise. Au même moment les deux premières Dame Marième Faye Sall et Michelle Obama étaient au lycée Martin Luther King de Dakar. Le programme de son périple prévoit par la suite du 28 au 30 juin qu’il aille en Afrique du Sud. Puis du 1er au 2 juillet Obama se rendra en Tanzanie. Le budget de ce voyage est estimé à prêt de 10 millions de Dollars. En ce qui concerne la logistique, 56 véhicules ont été prévus dont 14 limousines et 3 camions. Il y aura aussi une flotte d’avions et des navires militaires. Un porte avion de la marine avec un centre de traumatologie a aussi été mis à disposition. Concernant le volet sécurité, des centaines d’agents des services de sécurité ont été mobilisé le temps que va durer le voyage.

Barack Obama et Macky Sall à Dakar
reuters)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut