› Eco et Business

Barrages sur le Ntem: Faire face aux défis

Les responsables du projet ont fait savoir qu’ils étaient toujours dans l’attente de voir le gouvernement manifester son engagement pris sur ce projet

Selon des responsables de Ximcor, le partenaire du gouvernement du Cameroun pour la construction de deux barrages sur l’aval du Ntem dans le sud du pays, les différents travaux qu’ils devaient effectuer sont aujourd’hui terminés et ils attendent du gouvernement qu’il puisse permettre de passer aux autres étapes. Sur le plan opérationnel, un des responsables a confirmé que certaines études préalables ont déjà été effectuées, et d’autres en cours tirent déjà vers la fin. Une étape nécessaire en raison du volume du projet et de l’impact qu’il risquera d’avoir. Selon le document du projet, Il est question du développement, du financement, de la construction et de l’exploitation du complexe énergétique sur les gorges du Ntem /Bitande. Il comporte deux sites qui, selon les études menées avec le concours d’Electricité de France (EDF), ont permis de mettre en évidence sur le Ntem un productible de 3000GWh et une capacité de production de 600MW et sur le site de Bitandé, un productible de 850GWh et une capacité de production de 200MW. Un autre point du projet, c’est qu’il ambitionne d’aller au-delà de la simple production d’énergie, pour soit accompagner le développement, soit améliorer les conditions de vie des populations.

« La catégorie à laquelle est inscrite le projet des gorges du Ntem, est celle qui peut être produite en abondance, à bas prix et tout en alimentant au passage les besoins des deux catégories précédentes, favorise l’installation des industries de toutes tailles, crée des gisements d’emplois et booste la croissance. La réalisation des infrastructures énergétiques dans cette catégorie s’accompagne de la mise en place des synergies en phase avec la stratégie de développement du pays », explique un communiqué de l’entreprise. Les responsables de Ximcor disent aussi avoir une certaine confiance. Dans un contexte où l’énergie est au c ur de la problématique du développement au Cameroun, un pays possédant le deuxième potentiel hydroélectrique d’Afrique, les investissements dans le domaine sont aujourd’hui une nécessité absolue. Ximcor est une Société de Droit Américain spécialisée dans le développement des projets miniers, hydrauliques et énergétiques. La société a des filiales au Gabon, en Guinée Conakry, au Cameroun, et une représentation en France. Pour le développement du projet du complexe d’hydroélectricité du Ntem, des gorges jusqu’à Bitandé, Ximcor a bénéficié du concours de grands groupes mondialement connus dans le secteur de l’électricité de plusieurs nationalités. C’est le 13 janvier 2012, que le Ministre en charge de l’énergie et de l’eau et des représentants de la firme Ximcor, se mettaient d’accord pour le lancement du projet. Basile Atangana Kouna, le ministre, a même indiqué à la sortie de signature du mémorandum d’entente que le projet était ambitieux, avec près de 800 mégawatts qu’il fallait en attendre lorsqu’il sera conduit à son terme. Sur le terrain les populations informées du projet disent attendre eux aussi « leur barrage comme à Lom Pangar et Memve’ele ».

Image d’illustration
cameround.com/)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut