› Sport

Basketball Africa League : FAP en ballotage défavorable

FAP Basketball
Après la défaite 84 – 87 face à l’AS Salé mardi dernier, le représentant camerounais s’est de nouveau incliné ce jeudi 20 mai 2021 devant le Petro de Luanda : 64-66. FAP est désormais condamnée à battre l’AS Police.

Les Camerounais n’y arrivent toujours pas. Pour leur deuxième sortie à la première édition de la Basketball Africa League (BAL) qui se dispute à Kigali au Rwanda, l’équipe des Forces armées et Police (FAP), messieurs,  du Cameroun s’est inclinée cette mi-journée devant son homologue Petro de Luanda : 64-66. Deux points d’écart ! Hors, sur papier, on pensait que le club angolais allait infliger une raclée à son adversaire du jour. Tellement son palmarès et l’expérience de ses joueurs parlent pour eux. Que non ! Les Angolais ont souffert de la forte résistance qu’ont opposée les Camerounais. Ce qui a donné lieu à un match engagé, intensif et indécis. En somme, une belle opposition tactique entre les techniciens camerounais Lazare Adie Ngono des FAP et  Petro Neto, l’entraîneur Brésilien de Petro de Luanda. A la fin, les poulains de ce dernier ont su mieux gérer le money time.

Avant cette rencontre, les deux formations présentaient les statistiques quasi équilibrées : avec notamment 84 points marqués lors de leur première sortie dans la BAL,  56 rebonds pour Petro de Luanda contre 45 pour les FAP, 25 points inscrits par les remplaçants angolais contre 22 pour les Camerounais, 37,2% de points sur le terrain pour Petro contre 34,6% pour FAP.

Bien que  confiant, le staff technique du club angolais redoutait néanmoins cette confrontation car, en face, se trouvait Lazare Adie Ngono. L’entraîneur en chef des FAP a longtemps dirigé les champions angolais et les avait emmenés à leur dernier titre africain en 2015. Toutefois, conduire FAP vers de nouveaux sommets est désormais la priorité absolue du technicien camerounais. «Ce sont deux équipes de calibre de champions, et elles vont être très difficiles, mais nous allons bien nous préparer pour, au moins, faire cette surprise», a-t-il déclaré après la défaite 87-84 de son équipe face à l’AS Salé de mardi dernier.

Pour Yves Tsala, le président de la Ligue régionale de basketball du Centre, une qualification de FAP pour les quarts de finale reste possible : « FAP a perdu, certes, deux matches. Mais la débauche d’énergie a payé. FAP a perdu de peu ses deux matches : trois points d’écart face à AS Salé puis deux points d’écart contre Petro. Ce sont des écarts légers qui peuvent permettre à FAP de postuler pour être l’un des deux meilleurs troisièmes qui se qualifiera pour les quarts de finale. Pour cela, il faudra suivre, avec intérêt, le match de ce soir entre Salé et AS Police pour voir le score. Et, lors du dernier match, il faudra se défaire effectivement d’AS Police.  Rectifier toutes les erreurs des deux premières sorties. Essayer de jouer son va-tout afin d’obtenir sa qualification en étant parmi les deux meilleurs troisièmes. A l’avantage de FAP, et à l’observation du groupe A, on voit que là-bas, il y a déjà quelques écarts qui sont grands. C’est plutôt de bon augure pour FAP qui peut encore se qualifier ».


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé