Société › Société

Bourde d’Adèle Mbala: la Crtv veut blanchir la présentatrice du 20h30

Adèle Mbala © Droits réservés

Le faux gouvernement français annoncé par la présentatrice du 20h30 avait été pris sur les réseaux sociaux ; selon la version officielle donnée ce week-end par le directeur général de la Crtv.

Mise à mal par une fausse information relative à la formation d’un nouveau gouvernement français le 15 mai dernier, la Crtv présente ses excuses aux Camerounais et au gouvernement français pour les «désagréments causés».

Se défendant sur l‘origine de cette information rendue publique deux jours avant les faits réels, le directeur général, Charles Ndongo, met cette fausse information sur le compte des réseaux sociaux. Ce qui n’a pas manqué de soulever des remous chez les internautes. «Ce que Charles Ndongo a dit est grave parce que ce sont les réseaux sociaux qui informent maintenant la Crtv. Et la vérification de l’information est où ?», s’étonnait un internaute sur une page Facebook.

Lundi dernier, la présentatrice vedette du journal de 20h30 de la Crtv, Adèle Mbala épouse Etoua a annoncé, dès l’ouverture de son journal, la formation de la nouvelle équipe désignée pour diriger la France. Elle a fait état de l’entrée de certaines hautes figures françaises dans le gouvernement ; notamment François Bayrou qui occuperait, selon cette information, le poste de ministre des Affaires étrangères…

«On connait le Premier ministre du président Macron. Il s’appelle Edouard Philippe et jusqu’ici il était maire de la ville de Havre. Il y a un peu plus d’une heure Edouard Philippe a formé son premier gouvernement. Il compte 16 ministres dont cinq femmes», révélait Adèle Mbala. Un constat se dégageait de cette information :certains noms cités ne se retrouvaient pas parmi ceux que l’Elysée a annoncé deux jours plus tard.

Au moment des faits, les réseaux sociaux accusés d’avoir induit Adèle Mbala – par ailleurs directrice de l’information à la télévision nationale – en erreur, n’avaient encore annoncé que le nom du nouveau Premier ministre français ; Edouard Philippe. L’information largement relayée sur les réseaux sociaux étaient issus de médias français à l’instar de Rfi, Le monde, Le Figaro ….

La communication du directeur général de la télévision nationale est faite par voie de communiqué une semaine après la bavure au cours de l’émission Scène de presse diffusée dimanche dès 21h. Ce qui a pour conséquence de noyer la note en question dans un ensemble de contenus. De plus, ce procédé encore inhabituel pour rectifier des erreurs, nous éloigne des canaux officiels souvent utilisés. Aucune précision sur les internautes à l‘origine dudit gouvernement, ni aucune capture d’écran pouvant attester d’une telle publication sur la toile ne sont donnés pour appuyer l’affirmation de la Crtv.  C’est  en lisant directement sur son téléphone que la présentatrice de « Scènes de Presse » présente les excuses de la Crtv.

Depuis cette erreur lundi dernier, ni Adèle Mbala ni les instances chargées de la régulation des médias, ni le ministre de la Communication n’ont été entendus. Aucune information sur le sort réservé à la journaliste n’a filtré. Seul constat, elle est remplacée à la présentation par Evelyne Owona Essomba. Pour combien de temps? Nul ne le sait encore.

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut