Sport › Football

Begheni Ndeh: « le communiqué du Minsep est conforme à la loi »

L’ancien 1er vice-président de la Fécafoot s’est exprimé au sujet de la décision du ministre des Sports validant le processus électoral à la Fédération

Le 12 novembre dernier, la Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc) s’était prononcée sur l’affaire opposant Adouraman Amadou, Loga et Joseph Antoine Bell à la Fédération camerounaise de football (Fécafoot).

Dans sa sentence, la CCA avait annoncé l’annulation du processus élection de la Fécafoot du 28 septembre dernier ayant porté Tombi A Roko à tête de la Fédération. Face à cette situation, le ministre des Sports et de l’Education physique a organisé le 18 novembre dernier, dans son département ministériel une réunion de concertation avec les parties prenantes. Concertation à l’issue de laquelle Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt avait publié un communiqué pour constater la validité du processus électoral à problème.

Une décision qui a suscité de nombreuses réactions dans le milieu du football camerounais dont celle de John Begheni Ndeh. Après avoir contesté dans un premier temps la légalité des actes posés par le nouveau bureau exécutif actuel de la Fécafoot, l’ancien 1er vice-président de la Fécafoot a révisé sa position de départ dans une interview accordée au quotidien national, édition du lundi 23 novembre 2015.

« Le communiqué du ministre des Sports et de l’Education physique est conforme à la loi », a réagi John Begheni Ndeh avant de reconnaitre que « les actes posés par le président de la Fécafoot et les membres de son bureau sont des actes légaux. »

Par conséquent, Tombi A Roko a représenté la Fécafoot dimanche en tant que président à la finale du la Coupe du Cameroun remporté par USM de Loum face à Panthère du Ndé (2-0). Il a donc profité de l’occasion pour serrer la main du chef de l’Etat, Paul Biya qui présidait cette finale. Par ce geste, Paul Biya a peut-être donné son onction à l’ex secrétaire général de la Fécafoot. Et le patron « controversé » de la Fécafoot poursuit donc sa « mandature » avec sérénité.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé