Personnalités › Jeunes talents

Belgique : une Camerounaise de 23 ans lance une enseigne d’accessoires de mode

(C) Droits réservés

Cette ancienne miss Cameroun Belgique est aujourd’hui à la tête de Damktouch, enseigne dont le premier magasin a ouvert en Belgique en septembre dernier.

La localité d’Ixelle en Belgique abritera les 22 et 23 décembre prochains, l’Odyssey beauty, une foire dédiée aux produits de beauté les plus prisés au monde. Cet événement organisé par l’entreprise Damktouch, est le premier d’une longue série que la jeune Camerounaise Damkrys, 23 ans, compte organiser dans plusieurs villes en Europe et en Afrique.

Née à Douala, Damkrys immigre pour la Belgique à l’âge de 12 ans, pour un regroupement familial. Elle poursuit sa scolarité dans ce pays jusqu’à ses 17 ans, date à laquelle elle se retrouve de manière hasardeuse, dans l’univers de la mode et de la beauté.

« Tout a commencé en 2012, à la fin de l’année très exactement. J’ai été contactée par une dame qui organisait Miss Cameroun Belgique sur Anvers, car c’est là où ma famille vit en Belgique. Elle m’a invitée à participer à l’événement. C’est ainsi que j’y suis allée, j’ai participé, j’ai gagné. Plusieurs photographes m’ont contactée, des agences par la suite, et c’est comme ça que de fil en aiguille, le monde de la mode a commencé à me passionner », raconte-t-elle.

Damkrys se lasse malheureusement des défilés et cherche de nouveaux défis. Partagée entre la mode et son envie de se donner de nouveaux challenges, elle lance Damktouch, une enseigne d’accessoires de mode, qui a ouvert son premier shop en Belgique à la rentrée 2017, et qui commence à se faire une place au sein de la communauté africaine de ce pays.


« Le concept vise à rendre disponible des accessoires que des gens ont souvent des difficultés à acheter, des produits de luxe. Nous commençons aujourd’hui avec des grandes marques, mais l’idée est de faire grandir l’enseigne et de proposer des créations originales au public. Le projet vise une clientèle qui aime les produits chics, des personnes fières de ce qu’elles portent », explique-t-elle.

Après la Belgique, Damktouch envisage ouvrir un magasin au Cameroun, son pays d’origine. « J’ai eu l’occasion de me rendre au Cameroun cet été, ce qui m’a permis de toucher du doigt certaines réalités du terrain. Ce n’est pas toujours évident de travailler avec les locaux, en raison de la différence des points de vue. Mais j’ai lancé un appel aux professionnels souhaitant collaborer avec moi, que ce soit des maquilleuses, des créateurs, ou des mannequins …et d’ici les prochaines vacances on pourra travailler ensemble. Si tout se passe bien, en 2018, je pourrai organiser un événement au Cameroun », conclue-t-elle.

L’Odyssey beauty se tiendra les 22 et 23 décembre à la galerie d’Ixelle-Matonge, de 13 heures à 22 heures.

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut