Société › Société

Bientôt la fin du jeûne du mois de Ramadan!

Le ton des préparatifs est monté de plusieurs crans au sein de la communauté musulmane

L’attention des fidèles musulmans a été focalisée ce mercredi sur l’observation de la lune qui conditionne la rupture définitive du jeûne du mois de ramadan. Mais hélas! Après toute une nuit passée à scruter le ciel, la lune qui s’est voulue un peu capricieuse n’apparaîtra finalement que dans la nuit du jeudi à vendredi. Tous les musulmans qui sont unanimes pour le dire doivent encore pourvoir s’armer de patience pour mieux peaufiner les préparatifs.

Au moment où ce grand rendez-vous religieux pointe à l’horizon, c’est chaque responsable qui se bat pour offrir aux membres de sa famille les meilleures victuailles pour une fête réussie. De beaux vêtements, de la bonne nourriture, c’est l’effervescence totale. Vendeurs et acheteurs se côtoient allégrement sur le marché et aux dires de ces derniers, les prix sont plutôt abordables. Dans les différents ateliers de couture, les tailleurs qui s’affairent à la confection des boubous, des  »saros » et autres gandouras n’ont pratiquement plus le sommeil. Difficile de passer une commande en ce moment de grande sollicitation.

La préoccupation majeure des fidèles musulmans reste l’observation de l’aumône de la rupture du jeûne ou  »Zakat el fitre » qui est un acte très important pour l’agrément des trente jours d’abstinence et de purification. La Zakat agrée le jeûne et comble le fidèle de milliers de bénédictions, car observer la Zakat est un acte de dévotion. Avant de se rendre au champ de prière, chaque musulman devrait observer la Zakat en offrant aux nécessiteux la denrée alimentaire la plus consommée dans le milieu. Selon les Oulémas, il serait préférable pour ceux qui offrent le maïs par exemple qui est la denrée la plus consommée chez nous, de le faire au moins 24 heures avant, afin de permettre à celui qui en bénéficie de le transformer avant le jour-j. Par cet acte, l’on évite aux pauvres de mendier le jour de la fête. Toutefois, elle n’est pas obligée à celui qui n’a pas de moyens.

A côté de la Zakat el fitre, certains comportements sont exigés des musulmans. Dès que le musulman se lève par exemple le jour de la fête du Ramadan, il doit faire sa prière et donner la zakat el fitre aux nécessiteux. Après ce geste, il revient à la maison faire sa toilette. Par la suite, il se parfume et met son plus beau boubou. Il doit surtout manger avant d’aller au champ de prière, ce qui est tout le contraire avec la fête du sacrifice où l’on préfère que le fidèle aille au champ de prière avant de revenir manger la viande du mouton qu’il aura égorgé. Il est surtout recommandé de ne pas emprunter la même route à l’aller et au retour du champ de prière.

Des fidèles au champs de prière
agadez-niger.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut