› Eco et Business

Bientôt une cimenterie turque opérationnelle à Douala

Des hommes d’affaires turcs ont été reçus en audience vendredi 31 juillet par le gouverneur du Littoral pour discuter des investissements envisageables dans le chef-lieu de la région

Une nouvelle cimenterie turque sera bientôt opérationelle au quartier Essengue, dans la zone portuaire à Douala. Si toutes les conditions sont réunies, le premier sac de la Medecem, puisqu’il s’agit de cela, sera sur le marché d’ici fin août.

L’annonce a été faite à l’issue de la visite rendue au gouverneur de la région du Littoral, Joseph Beti Assomo, par l’ambassadeur de Turquie au Cameroun, Omar Faruk Dogan, et trois hommes d’affaires, le vendredi 31 juillet 2015. Pour le diplomate et les investisseurs, la manière la plus efficace de barrer la voie à la montée de l’extrémisme est d’accroître les investissements qui vont lutter contre le chômage des jeunes et réduire la pauvreté.

La construction de cette cimenterie dont les travaux d’installation sont avancés à plus de 90%. La matière première viendra de Turquie. Tahar Ozbey, représentant les investisseurs, a précisé que la cimenterie pourra produire 600.000 tonnes par an.

Pour l’ambassadeur de Turquie, cité dans le quotidien national ce lundi, le Cameroun occupe une place stratégique dans la sous-région. «Notre pays doit donc profiter de cette position pour jouer son rôle de locomotive et contribuer à freiner la secte terroriste Boko Haram» a t-il déclaré.

Des hommes d’affaires turcs au sortir de la rencontre avec le gouverneur du Littoral vendredi 31 juillet 2015
Droits réservés)/n


À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé