Sport › Football

Bilan des joueurs camerounais en clubs (I): Les performants

Au terme de la phase aller des championnats européens, Eto’o, Song Bilong et Assou-Ekotto ont été les plus performants

A l’heure du bilan de la phase aller des championnats européens, Samuel Eto’o, sans surprise, est le footballeur camerounais qui s’est le mieux distingué en club. En championnat, l’attaquant de l’Inter Milan a disputé 13 matches et inscrit neuf buts. Grand artisan de la qualification de l’Inter Milan pour les huitièmes de finales de la Ligue des champions (C1), il enregistre, pour l’instant, le meilleur total de buts dans cette compétition avec sept réalisations. En somme, le meilleur footballeur africain 2010 a déjà marqué pour la saison en cours 19 buts en 21 matches, toutes compétitions confondues. Seule ombre à son tableau, son coup de boule qui lui a valu trois matches de suspensions en championnat. Titulaire indiscutable dans l’entrejeu d’Arsenal, Alexandre Song Bilong ne se contente plus seulement de bonifier de nombreux ballons, il sait désormais se muer en buteur, d’où les trois buts à son compteur en championnat et deux buts en C1. Toutefois, assez fougueux, il a été expulsé une fois et a écopé de cinq avertissements. Alors que son compatriote Benoît Assou Ekotto, avec un avertissement en championnat, en 16 matches, s’est montré assez discipliné à son poste de latéral gauche de Tottenham. Technique, athlétique et puissant, il a, en disputant l’intégralité des matches de poules de la C1, contribué à hisser les Spurs en huitième de finales. A un degré moindre, Aurélien Chedjou, en étant bien régulier (14 matches de Ligue 1 et six en Europa Ligue) a apporté sa pierre à la construction de l’édifice lillois, leader de Ligue 1 et qualifié pour le prochain tour de l’Europa Ligue.

A Rennes, Jean Armel Kana Biyik a connu une phase aller de championnat encourageante. Au Havre, trop d’écarts de conduite ont nui à sa progression. Venu à Rennes « pour apprendre » et jouer les doublures d’Apam et Rod Fanni, le fils de l’ancienne gloire camerounaise a déjà «quasiment» atteint en cinq mois la barre de matches (13 titularisations et un but) qu’il s’était fixée pour toute la saison. A 21 ans, il est enfin sur «le droit chemin».

Tout comme «son grand frère» Stéphane Mbia, qui s’est définitivement fixé en charnière centrale à Marseille. L’ex-Rennais, en participant à 14 matches de Ligue 1 (un but et une expulsion) et en jouant tous les matches de poule de la Ligue des champions, a contribué à l’assez bonne première moitié de saison de l’OM. En revanche, si Henri Bédimo Nsamé, a joué 18 matches en championnat, son club de Lens se morfond dans les profondeurs du classement. Dans le championnat Suisse, Bienvenu Ntsama, en marquant six buts en 16 matches, peut être classé dans le registre de ceux qui obtiennent de bonnes performances. Idem pour Enoh Eyong Tarkang dans le championnat hollandais. Où le milieu de l’Ajax d’Amsterdam est un incontestable titulaire.

Eto’o, sans surprise, est le footballeur camerounais qui s’est le mieux distingué en club, malgré sa suspension


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé