Sport › Football

Bilan des joueurs camerounais en clubs (II): Les moyens

A mi-parcours des championnats européens, la prestation de Makoun, Nkoulou, Nguemo, Webo, Kameni et autres est moyenne

A l’image de son club de Lyon, Jean II Makoun a connu un début de saison 2010/2011 difficile, avant de se rattraper progressivement : 13 matches, 11 titularisations et un but. Très courtisé, le milieu camerounais serait sur le départ. Comme l’annonce le Progrès ce samedi, Tottenham serait très intéressé par la venue de Jean II Makoun lors du prochain Mercato. Les Anglais seraient ainsi prêts à recruter le milieu de terrain lyonnais pour 6.5 milliards de F Cfa. Ni le Camerounais, cible de critiques des supporters pendant un certain temps ; ni Lyon, ne semblent insensibles à cette offre.

Les Camerounais de la Liga ont, pour l’instant, un rendement en deçà de ce que l’on pourrait attendre d’eux. Toutefois, Idriss Carlos Kameni, sur les sept premiers matches disputés à domicile, a contribué aux succès des siens. Mais en recevant l’ogre barcelonais, lors du dernier match avant la trêve, le navire de l’Espanyol Barcelone a coulé à cinq reprises et son portier, en relâchant un tir, n’est pas exempt de tout reproche. Blessé pendant un bon moment, Idriss Carlos Kameni a disputé au total 12 matches. A Almeria, Modeste Mbami a fait mieux en étant titularisé à 15 reprises. Mais en taclant souvent à retardement, il a écopé de cinq avertissements. Parfois un peu lent à la relance et en choisissant très souvent la latéralité pour orienter ses ballons, il a peu d’influence sur le jeu d’Almeria qui est dans la zone rouge. Tout le contraire de Majorque, qui lutte pour les places européennes. Son attaquant camerounais Achille Webo, qui à un bilan provisoire de quatre buts en 15 matches, remplaçant sept fois, est sur les tablettes de West Bromwich. Mais le pressing effectué parfois maladroitement a déjà fait écoper à Achille Webo de quatre cartons jaunes. Ce qui est assez grave pour un joueur d’avant poste. A titre de comparaison, Nicolas Nkoulou à Monaco, en jouant à un poste inhabituel de milieu récupérateur, dont plus exposé, a été averti seulement trois fois en 13 matches.

Toujours sous le registre disciplinaire, Landry Nguemo, milieu défensif à Nancy, a écopé de quatre cartons jaunes et un rouge. Néanmoins, ces deux derniers, en ne prenant pas d’initiative offensive, ont peu influencé le jeu dans leurs clubs respectifs. Dans l’élite du championnat Suisse, Jacques Zoua Daogari fait son petit trou. En 16 matches, la moitié comme remplaçant, l’attaquant du Fc Bâle a fait trembler les filets adverses trois fois. Toujours en Suisse, Gilles Augustin Binya en jouant 16 matches depuis le début de la saison est un titulaire à Neuchâtel Xamax. Quant à Gaétan Bong, il a marqué une seule fois. Ce qui est néanmoins compréhensible pour le latéral gauche de Valenciennes. Sachant bien défendre qu’attaquer, il a offert quatre passes décisives lors des dix matches qu’il a disputés. Au regard du ratio temps/buts marqués, Somen à Tchoyi, avec trois réalisations en 325 minutes, (10 matches joués, remplaçant sept fois), connaît un début de Premier League encourageant avec son club de West Bromwich. Tout comme Patrick Mevoungou avec son nouveau club de Sturm Gras. Arrivé en Autriche pendant l’intersaison 2010, l’ex-milieu offensif du Canon de Yaoundé a été transformé en demi défensif. Technique et appliqué, il a disputé 12 rencontres et contribuer à hisser son club au deuxième rang au classement de la Bundesliga autrichienne.

Jean II Makoun en route pour Tottenham
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut