Politique › Institutionnel

Biya invite les jeunes à l’agriculture et à l’économie numérique

Le chef de l’Etat camerounais s’adressait à cette tranche de la population à l’occasion du cinquantenaire de la fête de la jeunesse célébré jeudi, 11 février 2016

Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a incité ses jeunes compatriotes à investir dans l’agriculture, l’industrialisation et l’économie numérique afin de «prendre en main le devenir de la nation».

S’adressant à cette tranche de la population à l’occasion de la 50ème édition de sa fête nationale célébrée jeudi, 11 février 2016, il l’a également invitée à tirer un grand bénéfice des programmes d’éducation citoyenne offerts par l’Agence du service civique de participation au développement, une initiative qui a déjà constitué des centaines de comités locaux à travers le pays.

Pour Paul Biya, même en exerçant dans les zones urbaines, les Camerounais doivent aussi pouvoir s’investir en campagne afin de rendre les villages plus accueillants pour la jeunesse.

Dans l’agriculture, a-t-il déclaré, «il est souvent possible de faire beaucoup avec peu» et de nombreux programmes existent au niveau du gouvernement pour soutenir le développement rural, pourvu qu’on veuille bien s’informer sur lesdits programmes afin de pouvoir en profiter.

S’agissant du développement de l’économie numérique, particulièrement cher à la génération dite «Android», le chef de l’Etat a engagé le gouvernement à poursuivre avec méthode et efficacité la mise en place d’une infrastructure adéquate, mais aussi à l’assainissement et à la bonne régulation de ce secteur clé.

Les instituts de formation, les grandes entreprises et autres structures, publiques comme privées, sont également appelés à jouer leur rôle dans la mutation numérique.

Dans les secteurs de l’agriculture et de l’économie numérique, a-t-il affirmé, le gouvernement a d’ores et déjà investi environ 21 milliards FCFA pour assurer le recyclage et la mise à niveau de techniciens supérieurs et autres ouvriers qualifiés à travers 3 centres pilotes d’excellence professionnelle.

Le président Biya a aussi indiqué avoir prescrit le lancement d’un plan triennal «Spécial jeunes», doté d’une enveloppe de 102 milliards FCFA et destiné à faciliter et à accélérer l’insertion économique de cette tranche majoritaire de la population.

«Je vous sais affectés, plus que les autres catégories de la population, par le chômage. Mais je vous invite à envisager l’avenir avec davantage de confiance. Certes, nous ne sommes pas encore parvenus au but. Mais nous avançons, en dépit de nombreux vents défavorables», a déclaré, à l’endroit des jeunes, le président de la République du Cameroun.

Bien que reconnaissant qu’il faudra certainement des efforts supplémentaires pour atteindre une croissance plus forte, plus stable et plus durable du pays, il a aussi appelé les aînés à un encadrement bienveillant de ces jeunes, dans une fusion intergénérationnelle bien organisée.

Paul Biya a enfin déclaré qu’il ne ménagera aucun effort pour accompagner ses jeunes compatriotes dans leur volonté de réussir.

Lire l’intégralité du discours du chef de l’Etat, Paul Biya, le 11 février 2016

Paul Biya s’adressant à la jeunesse camerounaise le 10 février 2016.
prc.cm)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé