› Eco et Business

Boissons alcoolisées: La hausse des tarifs officialisée

Un arrêté conjoint des ministères des Finances et du Commerce fixe désormais les montants des droits d’accises supplémentaires à appliquer sur les bières et autres boissons alcoolisées au Cameroun

C’est officiel. Les prix des boissons alcoolisées connaissent une hausse dès la mi-février au Cameroun, selon un arrêté conjoint du ministère des Finances et du ministère du Commerce, rendu public ce lundi, 16 février 2015. Pour toutes les bières de 65 centilitres, il faudra dorénavant ajouter 75 francs CFA, correspondant au montant des droits d’accises additionnels résultant de l’application du système de taxation spécifique en vigueur ; et 37,5 francs CFA sur les bouteilles de 33 centilitres.

La décision a été signée le 12 février 2015 pour une entrée en vigueur prévue ce lundi 16 février 2015, d’après le président du Syndicat national des exploitants des débits de boissons du Cameroun (Synedboc), Roger Tapa, qui a fourni ces explications dimanche soir au cours d’une édition du journal de la Chaine de télévision privée Canal 2 International.

La rumeur sur l’augmentation éventuelle des tarifs des boissons alcoolisées courait déjà depuis le 1er janvier 2015, à la suite de l’adoption par le Parlement de la loi n°2014/026 du 23 décembre 2015 portant loi de finances de la République du Cameroun, promulguée par le président de la République. La loi envisageait une augmentation des droits d’accise, décriée en début d’année par les syndicats.

Autres recommandations pratiques du Minfi/Mincommerce
Selon l’arrêté conjoint Minfi/Mincommerce, le prix des autres boissons alcoolisées est également revu à la hausse. Les spiritueux dits alcools mix de 50 centilitres sont revalorisées de 75 francs CFA. Pour d’autres boissons alcooliques, ce montant varie selon la gamme du produit.

A titre d’exemple, pour les vins et les whiskies de 75 centilitres produits localement ou de gamme dite inférieure, le montant est respectivement de 300 et 500 francs CFA ; tandis qu’il est de 2000 francs CFA pour les vins dits de grand cru et de 3000 francs CFA pour les whiskies haut de gamme.

Pour les whiskies vendus en sachets, le montant des droits d’accises additionnels est fixé à 100 francs CFA pour le sachet de 10 centilitres.

S’agissant des champagnes de 75 centilitres de gamme inférieure, le montant des droits d’accises additionnels est de 2000 francs CFA ; et de 4000 francs CFA pour les champagnes haut de gamme.

Pour les produits dont les volumes ne sont pas conformes aux standards cités, l’arrêté précise que les droits d’accises additionnels sont calculés en fonction de leur contenance.


Droits Réservés)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé