Politique › Sécurité

Boko haram : attentat à la bombe dans une mosquée à Sanda Wadjiri (Cameroun)

Mercredi, 13 septembre 2017. Les décombres de la mosquée de Sanda Wadjiri après l'attentat à la bombe. ©Droits réservés

L’explosion de la terroriste a causé sa mort et celle de quatre autres personnes.

L’arrondissement de Kolofata (Extrême-nord) a encore été frappé par la mort. Ce mercredi 13 septembre, aux environs de 5h du matin, une explosion a retenti à Sanda Wadjiri. Elle provenait de la mosquée du village. D’après nos informations, une jeune fille serait entrée dans le lieu de prière et aurait activé sa charge explosive.

La mosquée a été réduite en cendres. Trois corps, dont celui de la terroriste, gisaient sous les décombres. Deux autres personnes sont mortes alors que l’on procédait à leur évacuation dans une formation sanitaire. Bilan de ce énième attentat à la bombe dans l’arrondissement de Kolofata, cinq morts.


La semaine dernière, Boko haram a menĂ© des attaques dans lesquelles trois personnes ont trouvĂ© la mort Ă  Dzaba, non loin de la localitĂ© de Moskota, rĂ©gion de l’ExtrĂŞme-nord. Les terroristes avaient Ă©galement pris en otage huit personnes, qui ont pu rentrer chez elles quelques heures après leur enlèvement.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut