Politique › Sécurité

Boko haram : un double attentat à la bombe fait onze morts à Kolofata (source officielle)

©Droits réservés

Le drame survenu ce vendredi matin a également fait une trentaine de blessés, selon un bilan provisoire.

Vendredi, aux environs de 5h45, deux explosions ont retenti simultanément au camp des déplacés de Kolofata (Mayo-Sava, région de l’Extrême-nord). Selon le gouverneur de la région de l’Extrême-nord, Midjiyawa Bakari, le double attentat a tué onze personnes et blessé une trentaine d’autres. Pour le moment, on n’en sait pas davantage sur l’identité des victimes, ni sur l’ampleur des dégâts.

Ce double attentat est venu refroidir l’enthousiasme des populations et des autorités administratives de la localité. En effet, c’est ce vendredi que devait avoir lieu la cérémonie d’installation du nouveau sous-préfet de l’arrondissement de Kolofata, affecté dans cette ville par un décret présidentiel daté du 22 mai dernier. Tchombai Ibrahim a reçu un message de bienvenue plutôt sanglant. A Yagoua, où il était deuxième adjoint préfectoral avant sa nomination à Kolofata, aucun acte terroriste n’a encore été enregistré.

Kolofata est décidément la cible privilégiée des terroristes de la secte Boko haram. Il y a une semaine, un attentat y a été déjoué. Un homme à bicyclette tentait d’entrer dans la ville. Il a été stoppé à quelques mètres d’un check-point. A distance, des membres du comité de vigilance lui ont demandé de lever son boubou. Plutôt que de se faire attraper, celui-ci a préféré déclenché la charge explosive et se donner ainsi la mort.

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé