Santé › Conseils pratiques

Bon plan: En finir avec les ongles rongées

Signe d’anxiété, c’est un trouble qui gâche la beauté de vos mains et votre quotidien

A la moindre contrariété, au moindre signe d’ennui, certaines personnes s’adonnent à une activité particulière, se ronger les ongles. Cette mauvaise manie que l’on nomme onychophagie, est un trouble du comportement fréquent chez les jeunes, surtout vers l’âge de 11 à 13 ans. Il consiste à grignoter ses ongles de doigts. Dans les cas sévères, les personnes s’attaquent également à la peau qui avoisine l’ongle, faisant place à des saignements et d’éventuelles infections. En effet, le sujet se met inconsciemment en place pour lutter contre le stress. Autrement dit, la personne anxieuse ronge ses ongles comme pour mieux ronger les problèmes qui la préoccupent. Pour d’autres, ce geste peut être le signe d’un ennui profond ou d’une concentration intense. Reste qu’à terme, ce trouble s’inscrit dans le temps et se dissocie du stress d’origine. Il devient alors une bien mauvaise habitude, dont il est difficile de se séparer. Et ce, quel que soit l’âge.

Chez les enfants et les adolescents
L’onychophagie est particulièrement fréquente chez les enfants. D’ailleurs, on peut observer ce comportement dès l’âge de 3 ans. Le plus souvent, c’est parce qu’il s’ennuie ou qu’il tente d’extérioriser son agressivité, que l’enfant adopte ce geste. Les parents quant à eux ont toutes les peines du monde à les défaire de cette mauvaise habitude. D’autant que les petits sont peu conscients de l’impact esthétique. Ce trouble est le plus souvent transitoire et disparaît, une fois passé à l’âge adulte. Mais en attendant:
– Essayez de le détourner de ce geste, en le distrayant. Inutile de se focaliser sur le trouble, l’enfant en serait plus anxieux et le symptôme se renforcerait. Misez sur le sport et les activités manuelles.
– Félicitez-le, à chaque fois qu’il fait l’effort de ne pas y toucher.
L’adolescence n’échappe pas non plus à ce trouble. Mais à l’inverse des plus petits, les jeunes sont plus sensibles à l’aspect esthétique. Un aspect sur lequel les parents pourraient miser. N’hésitez pas à passer une sorte de « contrat » avec votre enfant, en instaurant une récompense s’il ne touche pas à ses doigts. L’idéal, offrir des cadeaux où l’esthétique des mains et/ou l’intérêt d’avoir des ongles longs est mis en valeur.

Se ronger les ongles est une mauvaise habitude, souvent causée par le stress
cdn.mymajicdc.com)/n

Chez les adultes
Adolescents comme adultes, avoir de beaux ongles peut couper l’envie de les ronger. Parce qu’on est souvent tenté de se ronger les ongles pour les égaliser, il convient de se servir d’un coupe-ongle.
– Repousser les cuticules à l’aide d’une lime, car l’onychophagie favorise leur pousse.
– Hydratez vos mains régulièrement avec une crème pour mains et ongles. L’aspect gras vous détournera un moment de vos ongles.
– N’hésitez pas à poser du vernis foncé sur vos ongles rongés. Même si c’est raté pour l’esthétique, cela peut vous aider d’y toucher.
– Pensez aux faux-ongles. Ces prothèses protègent les ongles tout en les laissant pousser. Très résistants aux dents, ils peuvent même s’appliquer sur des ongles très courts. Ceux-ci poussent 3 mm par mois. Il vous faudra renouveler l’opération tous les mois pendant 3 mois, avant de retrouver une longueur acceptable.

Si aucune de ces solutions ne permettent de vous enlever les doigts de la bouche, n’hésitez pas à avoir recours à la psychothérapie comportementaliste.


Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé