Sport › Autres sports

Boxe: Le championnat d’Afrique amateur de la zone IV débute ce 16 avril à Yaoundé

Le foyer Bandjoun de Yaoundé abrite ce grand rendez-vous du noble art

Le championnat d’Afrique amateur de la zone IV débute ce jeudi 16 avril 2009 au foyer Bandjoun de Yaoundé. Pour cette compétition d’envergure internationale, neuf pays africains sont attendus. Notamment le Gabon, la République démocratique du Congo, la Guinée Equatoriale, le Congo, le Tchad, la République centrafricaine, le Rwanda, le Burundi, et le Cameroun le pays organisateur.
C’est la seconde fois que le Cameroun accueille ce tournoi après 2003. Pour cette compétition, le Cameroun part favori comme l’affirme Boniface Nwaha, secrétaire général de la fédération camerounaise de boxe: le Cameroun est leader incontesté de la zone IV. C’est vrai que le Gabon nous a souvent tutoyé, mais le Cameroun reste favori n°1 de cette compétition. Toutefois, la République démocratique du Congo qui va prendre part à cette compétition n’est pas née de la dernière pluie. Ce pays a des boxeurs talentueux, la preuve, ce pays voulait prendre part à la compétition avec deux équipes.
Côté camerounais, c’est une équipe compétitive et rodée aux grandes rencontres internationales qui défend les couleurs nationales. Les plénipotentiaires camerounais sont d’ailleurs alignés dans plusieurs catégories. Chez les moins de 48 Kg, Thomas Essomba a la lourde mission de hisser au sommet le drapeau national. Le même exploit attend Alain Moumi dans la catégorie de moins de 51 Kg, Denis Nyolo Nyebe dans la catégorie des moins de 54 kg, Mewoli Ablon dans la catégorie des moins de 57 kg, Achille Apie dans la catégorie des moins de 60 kg, Smaïla Mahaman dans la catégorie des moins de 64 kg, Joseph Mulema dans la catégorie des moins de 69 kg, Felix Manga dans dans la catégorie des moins de 75 kg, Donfack Adjoufack dans la catégorie des moins de 81 kg, David Assiene dans les moins de 91 kg, et Blaise Mendoua dans la catégorie de plus de 91 kg.

Après trois semaines de stage externe à Douala et à Yaoundé, les pugilistes camerounais sont en jambes et n’attendent plus que leurs adversaires. Si les autres combats ne manquent pas d’intérêts, ceux des deux dernières catégories s’annoncent particulièrement alléchants. David Assiene chez les lourds et Blaise Medoua chez les super lourds sont très attendus, affirme un responsable administratif de l’équipe camerounaise.
La compétition s’annonce donc très disputée, ce d’autant plus qu’elle est qualificative au championnat d’Afrique de boxe qui se tiendra en mai prochain à Lomé au Togo. Il convient de noter qu’en marge de ce championnat d’Afrique amateur de boxe de la zone IV, il est prévu un stage pour la mise à niveau de certains entraîneurs et des juges-arbitres en ce qui concerne le scoring-machine. Il est question selon Boniface Nwaha, secrétaire général de la fédération camerounaise de boxe « que le score puisse s’afficher automatiquement. Ce score n’était pas visible pour tout le monde par le passé. Désormais, tous les spectateurs doivent être capables de suivre l’évolution d’un combat, avec un score qui s’affiche automatiquement ».


google.de)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut