Société › Société

Braconnage: Des pointes d’ivoire saisies dans des sacs de cacao

39 pointes ont été découvertes lors d’une opération de routine des agents de la Faune et des Forêts de la délégation départementale du Dja-et-Lobo, dans la région du Sud

Des pointes d’ivoire ont été saisies lors d’une opération de routine des agents de la Faune et des Forêts de la délégation départementale du Dja-et-Lobo (région du Sud), le 15 octobre 2014. Ces ivoires interprétées dans un camion parti clandestinement de Djoum pour Sangmélima (au sud du pays) étaient enfouis dans des sacs remplis de fèves de cacao par un homme âgé de 44 ans.

D’après les agents des services fauniques et forestiers, ce trafiquant pris la main dans le sac n’était pas à sa première expérience, puisqu’il avait déjà été interpellé en 2007 et 2011 pour trafic d’ivoire. Mais curieusement, le braconnier a été relaxé à chaque fois par les autorités judiciaires.

Et dans le chef-lieu du département de la Kadei à Batouri (région de l’Est), un autre coup de filet a permis de rattraper un jeune de 39 ans qui s’adonnait au commerce illégal des produits de la faune.

Cet autre trafiquant était en possession d’un sac constitué d’espèces fauniques: 5 crânes de gorille, 7 crânes de chimpanzés, une mâchoire d’éléphant et des écailles de pangolins soigneusement dissimulés.

En rappel, ces opérations coup de poing récurrentes sont menées dans le cadre du programme d’application de la réglementation en la matière qui vise la recherche et la poursuite des contrevenants à la loi faunique camerounaise.


latribune.fr)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé