Société › Société

Braconnage: les agents du Minfof en concertation à l’Est-Cameroun

Il est question pour les agents du ministère de la Forêt et de la Faune, présents dans la ville d’Abong-Mbang, de prendre les dispositions nécessaires à la protection de la faune

Prendre des dispositions nécessaires et efficaces à la protection des animaux en voie d’extinction, c’est l’objectif de la rencontre qui a réuni les agents du ministère de la Forêt et de la Faune (Minfof) lors d’un atelier tenu récemment à Abong-Mbang.

Cet atelier a tenu à rejoindre au premier plan, les préoccupations des populations riverains victimes à répétition des exactions des braconniers dans la région.

La grande forêt équatoriale où l’on retrouve les espèces en voie de disparition, notamment les éléphants, les gorilles, les chimpanzés entre autres, est le théâtre de la chasse privilégiée de ces hors la loi.

Cette forêt, déclarée patrimoine de l’humanité, a désormais toutes les attentions et est protégée par les agents du Minfof à l’heure où le braconnage prend une envergure inquiétante dans cette partie du Cameroun.

Forêt équatoriale du Cameroun.
Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé