Société › Faits divers

Braquage à la Socatur: Les débats renvoyés au 3 juillet par la Cour d’appel

C’est sur la demande du conseil d’un des détenus, Me Dieudonné Tjouen

C’est finalement pour le 3 juillet prochain qu’ont été renvoyés les débats par la Cour d’appel concernant l’affaire du braquage de la Société camerounaise de transport urbain (Socatur) qui avait eu lieu dans la nuit du 28 au 29 novembre 2004. La décision est tombée le mercredi 5 juin 2013 à la Cour d’appel du Littoral sur la demande du conseil d’un des détenus, Me Dieudonné Tjouen.

En effet, Nguidjol Thomas-Ruben, Boog Samuel Victor, Nwala Boulla Paul-Léandre, Dibahbo Daniel sont incarcérés à la prison de New-Bell dans le cadre de ce braquage qui était survenu dans la nuit du 28 au 29 novembre 2004 au siège de la Socatur à Douala. Lors de la reconstitution des faits au siège de ladite entreprise, ils avaient répété, devant les enquêteurs du service des enquêtes criminelles de la direction de la police judiciaire, les faits et gestes qui leur ont permis d’investir les locaux de la Socatur cette nuit là et d’en repartir avec un butin évalué à quelque 80 000 000 Fcfa. Ces présumés malfrats avaient réussi à immobiliser les gendarmes et les vigiles de faction. Une fois à l’intérieur de l’immeuble, ces hors-la-loi sont entrés dans les bureaux du directeur général pour s’emparer d’un coffre fort contenant une forte somme d’argent (environ 60 millions) et d’importants documents de la société. La salle des comptes était aussi passée au peigne fin par les malfrats qui prendront environ 15 millions de Fcfa. C’est un affaire à suivre dans tous les cas.

Un bus de la Socatur
postnewsline.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut