International › AFP

Burkina: 32 « terroristes neutralisés » lors de deux opérations

Trente-deux « terroristes » ont été « neutralisés » vendredi et samedi, lors de deux opérations militaires dans le nord du Burkina Faso, après l’attaque d’une patrouille, a annoncé l’état-major burkinabè dans un communiqué transmis dimanche à l’AFP.

Un soldat burkinabè a été tué lors des affrontements, a précisé l’état-major. L’AFP n’a pas pu confirmer ces bilans de source indépendante.

Après l’attaque vendredi d’une patrouille de soldats près de Yorsala (province de Loroum), « la vigoureuse réaction de l’unité suivie d’un vaste ratissage de la forêt de Yorsala à occasionné d’intenses combats qui ont duré plusieurs heures », selon le communiqué.

« Au cours de ces affrontements, 24 terroristes ont été neutralisés et divers matériels ont été récupérés » et « un soldat a malheureusement perdu la vie », a précisé l’état-major.

« Cette opération a également permis de libérer plusieurs femmes qui étaient retenues par les terroristes et utilisées comme esclaves sexuelles », a-t-il poursuivi.

« A la suite de ces affrontements et sur la base de renseignements précis », l’armée a mené samedi « une action offensive dans les environs de Bourzanga (province du Bam), qui a permis de neutraliser huit terroristes et de récupérer un important lot d’armement, de munitions et de matériels divers », a souligné l’état-major.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé