International › APA

Burkina : Une vingtaine de civils tués dans le Centre-nord

La commune rurale de Baola dans la région du Centre-nord s’est vidée après une attaque jihadiste.Des jihadistes ont mené, mercredi, une incursion « violente » dans la localité de Baola, tuant au moins 21 personnes dont plus d’une douzaine de supplétifs civils de l’armée, a appris APA auprès de sources locales et sécuritaires. Plusieurs civils ont aussi été blessés.

Selon des témoins joints sur place, les assaillants sont arrivés en grand nombre, en début de soirée, et ont attaqué les positions des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) qui protègent les populations et les déplacés internes.

« C’était le jour du marché de Baola, donc il y avait beaucoup de monde. Quand les combats ont commencé, c’était la débandade. Ils ont été violents et ont duré près de 3 heures de temps », a indiqué un VDP qui a pris part aux affrontements.  

Il a affirmé que dès l’entame des combats, les supplétifs ont demandé un appui aérien de l’armée, en vain.

Toutefois, les VDP ont neutralisé dans la riposte « une vingtaine de jihadistes », a soutenu une source sécuritaire.

Une source proche du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) a reconnu les traces des militants du groupe proche d’Al Qaida qui a dit avoir tué plus d’une dizaine de civils et récupéré des motos, des armes et des munitions à Baola. Elle n’a fait pas cas de perte dans ses rangs.

C’est la quatrième fois que la localité de Baola est la cible des groupes jihadistes en six mois, après les incursions du 18 juillet, du 2 et 4 septembre 2022.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top