› International

Burundi / mort de Pierre Nkurunziza: la présidence relate les circonstances

Pierre Nkurunziza (photo d'archives)

Selon un communiqué du secrétariat général de la  présidence de la République publié ce 9 juin, le chef de l’Etat Burundais est mort d’un « arrêt cardiaque » après un malaise à priori sans danger.

Le gouvernement du Burundi a annoncé ce 9 juin 2020 « le décès inopiné » de Pierre Nkurunziza, président sortant du Burundi, survenu lundi 8 juin à l’hôpital du Cinquantenaire de Karuzi, à la suite d’un « arrêt cardiaque ».

Un communiqué de la présidence de la République retrace le film de la mort de Pierre Nkurunziza. « Alors qu’il a avait passé l’après-midi du samedi à assister à un match de volleyball à Ngozi, c’est pendant la nuit du 6 juin 2020 en allant vers le dimanche 7 juin 2020 que son Excellence Pierre Nkurunziza, président de la République du Burundi a senti un malaise et s’est vite rendu à l’hôpital de Kanzi pour se faire soigner », énonce le communiqué.

Ce dernier  poursuit en indiquant :  «  il a été reçu en hospitalisation pour état de malaise. Le dimanche son état de santé s’est amélioré et il s’est entretenu avec les personnes qui étaient à côté de lui. A la très grande surprise, dans l’avant-midi du 8 juin 2020 son état de santé a brusquement changé avec un arrêt cardiaque. »

« Une réanimation immédiate a été entreprise par une équipe multidisciplinaire de médecins pendant plusieurs heures avec une assistance cardio-respiratoire. Malgré une prise en charge intense, continue et adoptée l’équipe médicale n’a pas pu récupérer le patient », regrette la présidence burundaise.

En rappel Pierre Nkurunziza, né le 18 décembre 1964 à Ngozi, fût l’ancien chef du principal groupe armé hutu pendant la guerre civile burundaise. Il a été élu comme nouveau président de la République le 19 août 2005 et réélu en juin 2010 et juillet 2015.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé