› Eco et Business

Cacao: le Centre de développement des planteurs inauguré dans la Lekié

La cérémonie y relative s’est tenue vendredi, 19 juin, sous la présidence du ministre camerounais du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana

Emana, village de l’arrondissement de Batchenga, département de la Lekié, a désormais son Centre de développement des planteurs. Fruit partenariat de l’État du Cameroun et l’Agroproduce management services (AMS), ledit centre, inauguré vendredi dernier par le Mincommerce, permettra aux cacaoculteurs de la zone d’améliorer leur production. «Notre ambition est d’accroître la production de cacao au Cameroun. Et avec ce centre, nous ferons un grand pas vers l’avant», a déclaré Luc Magloire Mbarga Atangana.

Le Centre de développement des planteurs d’Emana, la référence pour la certification du cacao dans la région du Centre en général et dans le département de la Lekié en particulier, possède un magasin de collecte et un laboratoire bien équipé pour un contrôle de qualité à l’origine.

Pour un départ, l’AMS a mis à la disposition des planteurs de la zone de la Lekié, 120 000 plans de cacaoyers dans la pépinière. Ces plans seront gratuitement distribués aux producteurs qui vont intégrer le centre. Ceux-ci bénéficieront également d’une formation de dix mois dans le domaine de la certification. Ils recevront également des formations complètes dans les domaines de la santé et de la sécurité, et sur les méthodes de travail et compétences en matière de pratique agricole, entre autres.

«La certification est une bonne chose. Il faut la consommer sans modération. Le cacao camerounais doit répondre aux normes», a encouragé le Mincommerce, en soulignant que ce système augmente le revenu de l’exploitant et lui offre de meilleures opportunités d’affaires.

Dans le cadre de la mise en place de ce système de certification, AMS travaille en collaboration avec Theobroma BV, un grand négociateur de marché hollandais en produits et fèves de cacao. D’ici 2020, le Cameroun doit produire 600 000 tonnes de cacao de « très bonne qualité ». Pour atteindre cet objectif, un accent doit être mis sur le bon traitement des plantations et du produit lors de la phase du séchage, a-t-on indiqué.

Vendredi, les meilleurs producteurs de cacao des régions du Centre et du Sud-Ouest ont été primés. Le chèque d’un montant de 129 673 500 F au total leur a été remis pour le compte de la campagne cacaoyère 2014-2015.


Droits réservés)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut