› Eco et Business

Camair-co: Le Dja est au Cameroun !

C’est finalement samedi peu après 18h30 que le Dja a atterri au Cameroun alors qu’il était attendu le 15 mars dernier

Le calendrier sera sans doute respecté
Les choses sont quasi claires, le calendrier annoncé par les autorités camerounaises sur le décollage le 28 mars 2011 des avions de Camair-co sera sans doute respecté. Jusqu’ici pratiquement toutes les conditions préalables au démarrage de la compagnie nationale aérienne sont honorées, il en est ainsi de l’installation officielle de l’équipe dirigeante le 27 janvier 2011, du séminaire de formation du personnel le 21 février 2011 sur les 12 principes de la gestion de la crise d’aviation, de la présentation du logo officiel le 24 février 2011 en même temps que la présentation des premières lignes à desservir, ainsi que des tarifs des vols nationaux, régionaux et internationaux. Même si à quelques exceptions près les dates exactes de ces faits n’ont pas strictement été honorées, fort est de constater que l’objectif final sera probablement atteint, la meilleure preuve est le retour du premier avion de Camair-co au Cameroun.

Le Dja est rentré
Comme nous l’annoncions la semaine dernière, c’est finalement samedi autour de 18h40 que le Dja a atterri au Cameroun. C’est l’avion le plus important de la flotte de Camair-co. Ce n’est pas la première fois que le Dja revient de l’Irlande où il était en révision, en 2009 déjà les médias relayaient le retour de l’avion en provenance de.l’Irlande justement : « le Boeing 767-300 ER, baptisé «Le Dja » a atterri à l’aéroport international de Yaoundé – Nsimalen le 11 /11/09 dans l’après midi. L’avion revient d’un séjour en Irlande, où il avait été conduit le 21 juin dernier pour réfection » révélaient des confrères. Les mêmes organes dévoilaient également qu’ « en janvier 2005, le Dja, seul gros porteur dont disposait la Camair, est tombé en panne à Abidjan en Côte d’ivoire. La compagnie en a été privée pendant quatre mois. C’est le 30 avril de cette année-là, qu’il est revenu au Cameroun, après les réparations effectuées sur le réacteur qui avait été touché.Avant son envol pour l’Irlande en juin dernier, le Dja avait été cloué au sol, dans un hangar de l’aéroport de Douala pendant près d’un an.

Au moins 4 avions dans les années à venir
Petit rappel, le Dja est un Boeing 767-300ER de 210 places (dont trente en Business class) qui faisait déjà parti de la flotte de la défunte Camair, le 767-300ER est un avion de ligne biréacteur de type long-courrier dont l’autonomie varie de 9 400 à 12 200 km. Camair-co pour sa vitesse de croisière prévoit 4 avions dans sa flotte à moyen terme, en plus du Dja, le plus certain déjà acquis est un Boeing 737-700 de 128 places (dont douze en Business), il s’agit d’un Cargo (volume) de 27,3 m³, long de 33,6 m et 12,5 m de haut de 3,53m de diamètre extérieur, c’est avion a un poids maximal de 70080 kg au décollage avec une vitesse de croisière estimée a Mach 0,785 dont l’altitude maximale côtoie les 12500m pour une capacité de réservoir max de 2602 litres. Cet avion est attendu ce lundi 21 mars 2011. Dans les plans de vols on sait qu’au Cameroun la compagnie desservira dans un premier temps, les aéroports de Douala, Yaoundé-Nsimalen et Garoua, à l’international on peut noter également les aéroports de la ville de Paris qui vont voir se poser l’oiseau camerounais en attendant les autres avions annoncés.

le Dja, ici aux couleurs de Camair co est au Cameroun depuis samedi 19 mars
Trévor Mulkerrins)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut