Politique › Institutionnel

Le Cameroun non retenu dans la liste des pays pour lesquels l’UE rouvrira ses frontières dès le 1er juillet

© CRL egdigital

L’Union européenne compte rouvrir ses frontières à une quinzaine de pays dont quatre venant du continent africain, dans le cadre de la levée des restrictions prises pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus

 

Le Cameroun ne figure pas sur le projet de liste des pays qui seront autorisés à accéder à nouveau aux frontières de l’Union européenne à partir du 1er juillet, date prévue pour la réouverture des frontières internationales de l’UE.

Ledit projet de liste, qui devrait être adopté lundi avec d’éventuelles modifications, a été élaboré cette semaine par les ambassadeurs des pays de l’UE et de l’espace Schengen. La liste compte quatre pays africains (Algérie, Maroc, Rwanda, Tunisie) sur 14 (Australie, Canada, Corée du Sud, Géorgie, Japon, Monténégro, Nouvelle-Zélande, Serbie, Thaïlande, Uruguay). A ces pays, il faut ajouter Andorre, Monaco, le Vatican et Saint-Marin; ainsi que la Chine, à condition de réciprocité dans ce dernier cas (accueil par la Chine des voyageurs venant de l’UE).

Les frontières de l’UE ont été fermées depuis le 17 mars, pour limiter la propagation de la pandémie du Covid-19.

La liste des pays autorisés à accéder en UE, dès le 1er juillet, devrait être révisée toutes les deux semaines.

D’après l’AFP, la proposition européenne prend en compte plusieurs critères pour qu’un pays soit sur la liste des admis, notamment un taux de nouveaux cas de coronavirus proche ou en-dessous de 16 pour 100 000 habitants (moyenne dans l’UE) sur les 14 derniers jours, une tendance à la stabilité ou à la baisse des nouveaux cas, les mesures mises en place par le pay pour lutter contre la pandémie.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé