Politique › Judiciaire

Cameroun/Prisons: 10 109 bénéficiaires du décret présidentiel du 15 avril 2020

[Info JournalduCameroun.com] Il s’agit des chiffres transmis par le gouvernement camerounais à l’ONU. Parmi ces prévenus et détenus bénéficiaires du décret du 15 avril 2020 portant commutation et remise de peines, 7 230 ont été “libérés d’office” et les autres le seront progressivement

 

Le décret signé par Paul Biya le 15 avril 2020, portant commutation et remise de peines, a bénéficié à un peu plus d’un tiers (35,5%) de la population carcérale, selon les estimations faites par le ministère de la Justice et transmises à l’Organisation des Nations unies.

Avant le décret, l’effectif des prévenus (personnes en détention provisoire sans condamnation définitive) et des autres détenus était évalué à 28 487 individus à travers le territoire. En appliquant le décret, le nombre de bénéficiaires se situe à 10 109 à travers les pénitenciers des 10 régions: Adamaoua (809 bénéficiaires sur un effectif total de 1 742), Centre (2 455 sur 7 634), Est (815 sur 2 048), Extrême-Nord (1 293 sur 3 370), Littoral (1 374 sur 4 771), Nord (1 183 sur 2914), Nord-Ouest (341 sur 527), Ouest (930 sur 2 446), Sud (402 sur 1 235) et Sud-Ouest (507 sur 1 800). 

Sur les bénéficiaires potentiels, 7 230 ont été “libérés d’office”, selon le gouvernement. Les autres le seront progressivement

Ces statistiques, auxquelles JournalduCameroun.com a eu accès, ont été communiquées, par lettre, au Haut commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme (OHCHR) – à la demande de l’institution – le 02 juin, par les soins de la Mission permanente de la République du Cameroun auprès de l’Office des Nations unies et des autres organisations internationales à Genève.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé