Société › Faits divers

Cameroun : 10 millions FCFA réclamé à un agent de sécurité

Direction Renaprov Finance. journalducameroun.com
Direction Renaprov Finance.

L’affaire pend devant le Tribunal de première instance de Yaoundé où Renaprov Finance S.A poursuit son ancien vigil; l’accusant d’avoir été complice d’un cambriolage au sein de la microfinance.

 

On a connu braquage à l’américaine. Place maintenant au braquage à la camerounaise. Mais là, il ne s’agit pas d’une fiction. Les faits se déroulent au quartier Messassi à Yaoundé. Un cambriolage dans une des agences de la microfinance Renaprov S.A.
Cette nuit-là, un somme de 10 millions de FCFA avec d’autres effets importants du bureau avaient été emportés. Les faits se sont produits par la porte arrière de la structure qui avait été cassée. Pendant ce temps, se tenait dehors le vigile de l’entreprise Sangarissou Bouba Kalil.
Pour la Renaprov finance S.A, ce dernier serait complice du vol. Et elle précise qu’il est celui qui a commandité le vol dans l’établissement de microfinance. Ses six ans de bons et loyaux services ne semblent pas jouer en sa faveur.
Ce dernier dit n’avoir rien entendu et précise qu’il n’a pas quitté son poste de travail cette nuit. Et à son avocat d’ajouter que l’entreprise dispose d’un système d’alarme et de vidéo surveillance mais elle n’a présenté aucune preuve concrète qui prouve que son client s’est introduit pour voler ou qu’il a quitté son poste au moment du cambriolage.
Pour davantage disculper son client devant le Tribunal de première instance de Yaoundé, l’avocat de Sangarissou Bouba Kalil rappelle que « le chef d’agence a, au cours de son interrogation à l’enquête préliminaire déclaré que Sangarissou Bouba Kalil n’avait pas accès à la porte arrière de l’immeuble. Il fallait passer par un portillon dont seul le comptable détenait les clés ».
Le suspense dans cette affaire va prendre fin le 18 février 2022; jour où le verdict sera prononcé.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé