Société › Education

Cameroun : 106 établissements scolaires clandestins fermés

Une école clandestine dans l'arrière pays
Un arrêté du ministre des Enseignements secondaires signé le 29 juillet 2021,  ordonne leur fermeture immédiate à un mois de la rentrée des classes. La ville de Douala seule compte 58 écoles concernées.

Comme à chaque rentrée scolaire, le ministère des Enseignements secondaires (Minesec) opère un nettoyage du fichier des établissements. A un mois du démarrage des classes, le ministre Pauline Nalova Lyonga vient d’ordonner la fermeture de 106 établissements sur l’étendue du territoire.  Les raisons évoques sont entre autres : violation des formalités légales de création et d’ouverture, défaut de titre foncier.

58 écoles ont été fermées dans la ville de Douala. Soit plus de la moitié des établissements interdits d’exercer pour le compte de la prochaine année académique.

Au Minsec, l’on assure que les écoles sanctionnées peuvent aussitôt régulariser leur situation. Si les manquements constatés connaissent une évolution, elles seront régularisés dans un mois et pourront rouvrir leurs portes à la prochaine rentrée scolaire.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé