› Eco et Business

Cameroun: 112 milliards de F déjà mobilisés pour le 4e emprunt obligataire

La mobilisation des 112 milliards de FCFA, représente 70% de l’enveloppe globale sollicitée par le Gouvernement. Il ne reste plus que 30% à réunir dans le cadre de ce «ECMR 5,5% net, 2016-2021»]

Sept (07) banques et autres institutions financières viennent de garantir au Gouvernement camerounais la mobilisation d’une enveloppe globale de 112 milliards de francs cfa à travers des prises fermes. Cette enveloppe représente 70% de la somme sollicitée par le gouvernement dans le cadre de son dernier appel public à l’épargne en date.

L’emprunt obligataire [I «ECMR 5,5% net, 2016-2021»] d’un montant total de 150 milliards de FCFA que vient de lancer l’Etat camerounais sera bientôt mobilisé. Et ce, avant même l’ouverture des souscriptions à cet appel public à l’épargne lancé sur le marché financier local, la Douala Stock Exchange (DSX), et qui se dérouleront du 27 septembre au 12 octobre prochain.

La mobilisation des 112 milliards de FCFA, représente 70% de l’enveloppe globale sollicitée par le Gouvernement. Il ne reste plus que 30% à réunir dans le cadre de cet emprunt obligataire. Par conséquent, il ne reste donc que 38 milliards de FCFA à mobiliser par le syndicat de placement dans lequel l’on retrouve des institutions financières de renom telles que Cenainvest ou encore Financia Capital, en plus des trois arrangeurs et des quatre membres du syndicat de prise ferme sus-mentionnés. Concrètement, les 3 arrangeurs de l’opération que sont la Société Générale Cameroun, EDC Investment Corporation (groupe Ecobank) et Afriland First Bank se sont engagés à mobiliser 82 milliards de FCFA.

D’autres part, un syndicat de prise ferme constitué par la BICEC, filiale locale du groupe bancaire français BPCE ; le Gabonais BGFI ; le Nigérian UBA et le Camerounais CBC ont pris l’engagement de pourvoir des fonds, à hauteur de 30 milliards de francs Cfa.

Cet emprunt obligataire sur le marché financier local est le 4ème lancé par l’Etat camerounais après ceux de 2010 (200 milliards de FCFA), de 2013 (50 milliards de FCFA) et 2014 (150 milliards de FCFA), qui avaient été tous sur-souscrits.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé