Société › Education

Cameroun : 118 établissements scolaires privés fermés

Le Minesec ferme 118 établissements scolaires privés
Pauline Nalova Lyonga, Minesec

La décision est signée du ministre des Enseignements secondaires Pauline Nalova Lyonga et rendue publique en date du 9 août 2022.

 

A un mois de la rentrée scolaire pour le compte de l’année scolaire 2022-2023, le ministre des Enseignements secondaires publie la liste des établissements scolaires indésirables. Par l’arrêté N°333/22 du 9 août 2022, Pauline Nalova Lyonga ferme 118 établissements scolaires privés dans six des 10 régions du Cameroun.

Il s’agit de 53 établissements dans le Littoral, 38 dans le Centre, 10 à l’Est, sept au Sud, six à l’Ouest, et deux établissements dans l’Adamaoua. La plupart de ces structures d’enseignement ou de formation fonctionnent, selon l’arrêté, sans autorisation de fonctionner. Une minorité des établissements concernés fonctionnent sans autorisation d’ouverture.

Selon l’arrêté ministériel, le motif de la fermeture est la carence ou la violation des formalités légales de création et d’ouverture des établissements scolaires ou de formation privés. Ces modalités sont contenues dans la loi de 2004 et le décret du Premier ministre de 2008 sur l’organisation et le fonctionnement de l’enseignement privé au Cameroun.

Voici la liste des établissements scolaires fermés pour l’année scolaire 2022-2023

333_22_Fermeture_Etablissement_scolaire_privés_carences_ou_violation_formalités_légales_création_ouverture


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé