Politique › Partis politiques

Cameroun : 15 militants du Mrc condamnés à la prison ferme

Marche du Mrc (c) Droits réservés

Ils avaient participé à une manifestation interdite par le gouvernement pour revendiquer la victoire de Maurice Kamto à l’élection présidentielle d’octobre 2018.

Les peines ont été prononcées le vendredi 29 novembre à Douala. 15 militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) vont purger des peines d’emprisonnement pour « action de rébellion et manifestation illégale ». Il s’agit principalement de ceux ayant participé à la deuxième marche, en juin 2019, celle menée par Mamadou Mota, le 1er vice-président du Mrc.

Les avocats de ces militants ont d’ores et déjà annoncés qu’ils allaient faire appel de la décision.

Les militants condamnés ne font pas partie de ceux qui a avaient été libérés à la suite d’une décision du président Paul Biya. Parmi eux, le président du Mrc, Maurice Kamto, arrêté en janvier 2019 avec ses principaux lieutenants.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé