Eco et Business › Energie

Cameroun : 15 personnes mortes sur le réseau électrique en 2020

Homme électrocuté

Selon Energy of Cameroon (ENEO),  ces décès sont en général survenus durant les fraudes électriques et  des travaux de renforcement du réseau.

 

 

 

 

Le rapport annuel d’activités d’Eneo pour le compte de l’année 2020 est comporte un chapitre tragique. L’entreprise déplore que 15 personnes aient perdu leur vie sur le réseau électrique en 2020 avec 40 personnes blessées.

« Les causes majeures demeurent la défectuosité et la pénurie de poteaux bois due à une rupture du flux d’approvisionnement des poteaux bois bruts de la région du Nord-Ouest, d’où provenaient environ 90% des poteaux bois », explique ENEO.

Dans le détail, elle explique que les cas d’accidents enregistrés sur le réseau de distribution, l’ont été au moment des travaux de renforcement du réseau via le programme de remplacement des poteaux bois dégradés par des poteaux béton-métalliques et bois neufs. Tout comme au moment  des pratiques fraude électrique effectuées par des consommateurs véreux de l’énergie électrique.

L’opérateur électrique Eneo que dirige le Français Eric Mansuy, déplore que les pertes humaines soient en hausse par rapport à 2009 où le nombre de décès était de 8 contre 22 blessés. Malgré que la sensibilisation des masses ait évoluée de 700 000 à plus de deux millions de personnes.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top