Culture › Religion

Cameroun : début du ramadan sous forte prévention du Covid-19

Le jeûne du ramadan débute ce 24 avril dans le contexte actuel de crise sanitaire. Le gouvernement et les dignitaires musulmans prêchent le discours de la prudence durant cette période.

Ce 24 avril marque le début du jeûne du ramadan au Cameroun. Cette période de dévotion va se dérouler dans le contexte imposé par la pandémie de la COVID-19. Il est quasi impossible pour les fidèles de se rendre dans les mosquées et autres lieux de prière comme ils le faisaient  les années antérieures. A cause du respect des mesures barrières, précisément de distanciation physique et l’interdiction des regroupements de plus de 50 personnes.

Prenant la pleine mesure de cette situation, le gouvernement et  Conseil des imams et  dignitaires musulmans du Cameroun exhortent les croyants à respecter  scrupuleusement les mesures de lutte contre la  propagation de la Covid-19. « Il est conseillé  de jeûner et prier chez soi. Il est aussi souhaitable que la rupture  quotidienne du jeûne se fasse dans le respect des mesures édictées  par le Gouvernement », souligne le ministre de la Santé publique.

A toute la communauté, Manaouda Malachie recommande la pratique systématique de l’hygiène corporelle et des ablutions avant la prière.

Seul mois dont le nom figure dans le Coran, ramadan est pour les musulmans  le mois saint par excellence car il constitue le mois du Jeûne (saoum) et contient Laylat al-Qadr  (la nuit du Destin).


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé