Société › Société

Cameroun : le maire de Yaoundé détruit les habitats à risque sur le tronçon Odza – borne10

Démolition des maisons et surfaces commerciales

Luc Messi Atangana explique que la campagne vise à éviter un éventuel affaissement des sols à cause des constructions anarchiques.

Depuis le 8 septembre, des maisons d’habitation, boutiques et autres situés sur le tronçon  Odza-Borne 10, dans l’arrondissement de Yaoundé IV, sont broyés par les engins de la Communauté urbaine.

Le maire de la ville de Yaoundé, Luc Messi Atangana justifie cette opération par «un éventuel affaissement des sols à cause des constructions anarchiques sur ce tronçon Odza-bonne 10».

Mais l’opération ne se déroule  pas sans grincements de dents. « Ils ont dit avoir un ordre de mission qui a été signé la veille, seulement, cet ordre ne nous a pas été présenté. Nous leur avons demandé ce qu’ils comptent faire de ces espaces par la suite, ils nous ont répondu que c’est la propriété de la Société immobilière du Cameroun. Ce qui n’est pas vrai», s’offusque  Adam Ebana Henry 1er, chef de 3ème degré au quartier Messamendongo, chez nos confrères du Messager.

Le maire de la ville affirme pour sa part que mes personnes affectées par cette casse ont été préparée bien à l’avance.

 


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé